SONY DSC

Les animaux et moi

  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article écrit par JF, vient en réponse à la question posée récemment dans le festival de La Cavalcade des Blogs, organisé ce mois ci sur notre site oeuf-poule-poussin.com, et dont voici l’article de lancement qui abordait le thème de ce que nous procurent (apportent) les animaux.

Vous pouvez agrandir toutes les images en cliquant simplement dessus 🙂

—–

coq orpington fauve dans les bras

avec Caliméro, orpington fauve

Quand on m’a évoqué ce thème, la première chose qui m’est venu à l’esprit, c’est le chien 
qui apporte le journal, mais je ne crois pas que se soit cela !

Pour ma part, je ne m’en cache pas, cela m’apporte de la joie et de la rancœur. 
Je suis une personne qui aime les animaux de tout genre, mais pendant de nombreuses années, je n’ai pas voulu m’encombrer avec eux ne voulant pas de contrainte, être libre.

Beaucoup de personnes possèdent des animaux et ne s’en occupent pas, pour eux leur donner 
à manger c’est s’en occuper. 
Avoir un animal, c’est lui consacrer du temps, l’élever, l’éduquer, lui parler, le chouchouter,
 jouer avec lui, etc. Ce que grand nombre de personnes ne font pas ou bien oublient avec le
 temps.

Revenons à nos moutons ; ce que m’apportent les animaux : beaucoup de choses !

avec Punky, jeune faucon crécerelle recueilli, dans les mains

Punky, jeune faucon crécerelle recueilli.

En premier lieu je dirais le sourire

C’est vrai à chaque fois que je m’intéresse à un animal, il y a toujours un petit sourire en le regardant et je ne suis pas le seul dans ce cas la, c’est le réflexe d’un grand nombre d’entre nous.

Puis l’échange

Je ne sais pas pourquoi, enfin si je sais : il y a une attirance réciproque. Beaucoup d’entre eux viennent de leur plein gré vers moi, alors qu’en temps normal, ils ne cherchent pas le contact avec l’humain, je les attire.

avec une de nos poulette malade, au petit déjeuner !

avec une de nos poulette malade, au petit déjeuner !

Est-ce le fait que je n’ai aucune crainte des animaux et qu’ils le ressentent ? Je ne sais pas, ceci dit le contact se fait très bien même avec des animaux « dit méchants » par leur propriétaire.


La complicité

Se comprendre n’est pas toujours facile, mais une fois la compréhension établie, le dialogue, les jeux, les interdits, etc., deviennent de purs moments de bonheur.

On peut passer des heures entières à discuter, jouer, se pouponner et s’engueuler avec son animal et dès que l’un des deux en à marre, chacun repart dans son coin sans que l’autre fasse la gueule, c’est cool quand même !

La joie

Les grands moments de sourire, c’est au moins une fois par jour. Entre leurs attitudes, leur façon d’être, les chutes, leur dialogue, tout cela peut nous procurer de la joie.

C’est très très rare si je ne rigole pas une fois par jour grâce à l’un de mes animaux !

Discussion avec Bip, petit cacatoès rosalbin.

Discussion avec Bip, petit cacatoès rosalbin.


Au début du texte, je marquais de la rancœur

Je ne sais pas si c’est le terme exact, mais c’est ce qui m’ait venu a l’esprit. Voila je vous explique. Dans des moments difficiles (voir très difficiles) il m’arrive de les détester et de ne plus vouloir les voir, car dans ces moments là, ils deviennent une « charge » dont je ne veux plus m’occuper.

Ils sont là, ils n’y sont pour rien, mais leur présence me pèse .

Je le dis et je ne m’en cache pas, je suis certain de ne pas être le seul dans ce cas, mais combien osent le dire ? Oui parfois mes animaux m’emmerde !!!!
 Je sais que je vais en faire bondir plus d’un mais c’est la vérité .

poulets sur l'épaule

Les poulets montent naturellement sur moi !

Et pour finir

Je vais quand même conclure sur une note positive, les animaux sont vrais, ils ne trichent pas avec les sentiments, c’est pas dans leur nature. [inlinetweet prefix= » » tweeter= » » suffix= » »]S’ils sont avec nous c’est parce qu’on les aime et qu’ils nous aime[/inlinetweet].

—–

😉

Nous vous invitons tous à partager vos réponses,

soit par le biais des commentaires,

soit (encore mieux) par une participation au festival !! 🙂


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •   
spacer

2 comments on “Les animaux et moi

  1. Gilles

    La photo avec le faucon, c’est du pur bonheur !
    Avoir des animaux ce n’est effectivement pas se contenter de les nourrir
    Les assumer « dans la joie et dans la peine » comme disent certains peut parfois s’avérer une charge difficile à surmonter
    Mais le bonheur qu’ils nous procurent est tel !!!

  2. doye

    je pense être comme vous , les poules viennent sur moi , est ce de l’amour , ou bien pour une protection , c’est parfois contraignant , mais ces animaux que nous avons adoptés nous devons veiller a leur bien être

Laisser un commentaire