Soins shiatsu sur notre poule pékin Lino

Les coulisses de Brahmaland : une semaine au printemps (jour 2)

  •  
  •  
  •  
  •  

C’est plutôt une belle et agréable journée (bien remplie) qui se profile à l’horizon ce matin !!


Vendredi 11 mai

4:45 Encore un réveil précoce, mais comme dit hier, aujourd’hui est un peu particulier, car je reçois du monde !! Et pas n’importe qui !! 😉 Alors il me faut faire vite et bien toutes les tâches pour libérer un maximum de temps à consacrer ensuite à Delphine et Pascal.

Encore une journée marathon !!

5:40 pas une minute à perdre, pour ouvrir les poulaillers, contrôler tout le monde, et commencer à distribuer les aliments. Pour les grands c’est un mélange de grains entiers (blé, maïs, petit tournesol noir, avoine) auquel j’ajoute aujourd’hui des brisures de riz et du Syn Vital (micro organismes) ; Pour les poussins ce sont des grains concassés (blé, maïs, tournesol noir, orge, pois) avec les même adjonctions. 🙂

Je fais également l’appoint en coquilles d’huitres, car c’est indispensable à cette pleine saison de ponte. J’en passe actuellement, en moyenne entre 5 et 10 kg par semaine (selon le nombre de poules en production, et l’apport fait en parallèle, en coquilles d’œufs).

P’Ang est encore un peu patraque ce matin, ce qui continue de me contrarier… 🙁 Son jabot ne s’est pas totalement vidé, signe d’un soucis digestif de type obstruction. C’est vraiment son point faible, et la gourmandise ne doit aider en rien !

Le nettoyage va vite, la météo aidant, les poules sont plutôt dehors, ce qui m’arrange bien encore ce matin !

9:00 L’entretien et les soins courants sont terminés. Je peux prendre le temps de m’occuper de nourrir Lino. Ce matin, elle tient presque debout toute seule…. presque…. pour continuer à aller mieux, il faut continuer à s’alimenter, et pour le moment, sans notre assistance, ce n’est pas ça.

9:40 Rentrer s’occuper des poussins de la cuisine, et consulter rapidement les e-mails. Le petit pékin est sur pattes, mais toujours faiblard. Administration de purée pour le nourrir.

Je termine lorsque Pascal et Delphine arrivent 🙂

Une belle rencontre !

Cela fait bientôt 2 mois que l’on correspond avec Delphine. Elle a eu l’excellente initiative de me contacter suite à l’accident de Zag, pour me proposer de lui apporter des soins à distance, via diverses techniques qu’elle maîtrise, comme la communication intuitive, énergétique et le shiatsu.

Jars avec bec mutilé par les renards

le bec de Zag lorsque tout à cassé…

Zag ayant tellement souffert, n’ayant rien à perdre, et toujours curieuse d’apprendre de nouvelles choses, j’ai accepté aussitôt son aide. Bien m’en a pris, car cela nous a permit de mieux comprendre notre jars, avec ses peurs, ses angoisses, mais aussi sa confiance en nous et sa reconnaissance. Cela a vraiment été des moments particuliers, fort utiles lors des périodes de doutes, lorsque nos tentatives de soins/réparation du bec échouaient les unes après les autres.

Depuis Delphine avait également travaillé sur plusieurs autres cas de poulets malades ou blessés, ainsi que sur moi !! Cette rencontre était donc fort attendue !! 🙂

C’est donc une journée riche de partages et d’échanges qui s’engage, pour mon plus grand bonheur ! 🙂 L’après midi est dédiée aux soins sur les poulets en ayant besoin, et sur ceux, comme Anka qui se présentent d’eux même entre les mains de Delphine !!

Je suis également initiée à quelques techniques simples et ressentis que je devrais continuer de mettre en pratique pour perfectionner mes sensations et actions. P’Ang a pu bénéficier d’une petite séance, qui démontrera rapidement ses bienfaits, en particulier sur le ventre fragile de ma poulette chérie ! 😉

Extrait des soins prodigués à P’Ang par Delphine :

Retour à la réalité !

20:00 Après le départ de Delphine, Pascal et des poussins Alors & Dynamo, il faut se recentrer rapidement sur tout le travail restant à faire pour la soirée !!!

Ramasser tous les œufs, les nettoyer, les ranger, faire la mise à jour de la boutique, préparer les commandes en attente ; s’occuper de nourrir Lino et le poussin faiblard. Fermer les poulaillers en contrôlant les poussins sous mère.

Il est 22h passé lorsque l’on rentre pour dîner.

Traitement des mails de la journée, sans m’éterniser, car la fatigue est là (absence de mon créneau repos de mi-journée)

23:15 j’éteins tout pour aller dormir sans pouvoir attendre de savoir si mes amis et poulets sont bien arrivés à destination…

À demain pour de nouvelles aventures !!!!!

😉

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 15
  •  
  •  
  •   
spacer

One comment on “Les coulisses de Brahmaland : une semaine au printemps (jour 2)

  1. Ségolène BERTHO

    Bonjour, en cherchant à sauver une de mes poules, je suis tombé sur votre site et j’adore ce que vous faite. Je recherche de l’aide, un point de vue extérieur. Une de mes poules a une grosse blessure sur le ventre, la plaie est belle mais égale ne va pourras bien du tout. Je l’ai mise sous antibiotique. Elle ne mange plus beaucoup et je pense qu’elle a une infection. Je lui donne à manger avec une pipette directement dans le bec. Que me conseillez vous?

Laisser un commentaire