poules brahma noires et bleue

Du nouveau dans le parc de quarantaine

  •  
  •  
  •  
  •  

Ce mardi j’avais rendez-vous pas très loin de la maison pour voir des coqs brahmas noirs, et peut être en ramener un pour reconstruire, d’une part le parquet de noirs qui n’existe plus depuis le décès de Malibu, et aussi remplacer Ayd’N mort d’une crise cardiaque dimanche 🙁

En me rendant sur le lieu du rdv, je me demande si je n’ai pas vendu à cette personne (Delphine) des oeufs voici deux ans….. Et effectivement c’est bien le cas ! Il y a deux poules bleues dans le parquet des brahmas, issues de nos chers disparus Boule et Splash, nos premiers reproducteurs.

L'arrivée en zone de quarantaine le temps de l'inspection sanitaire de rigueur

L’arrivée en zone de quarantaine le temps de l’inspection sanitaire de rigueur.

Les sujets à vendre sont donc des filles et fils de ces deux poules, et du coq en présence. C’est donc quelque part notre souche initiale qui coule dans les veines de ces petits brahma noirs et bleu foncés de 7 mois.

Les animaux sont petits et un peu frêles pour leur âge, mais là, c’est le coeur qui parle plus que la raison…. Une fois trié les animaux ne correspondant pas à nos critères de sélection, et mis un coq de côté (le seul à être vraiment noir) j’hésite longuement entre plusieurs poulettes pour repartir avec un trio qui me servira à reconstruire différentes familles.

Je ne suis jamais restée aussi longtemps pour choisir deux poules ! 🙂 Je fini par me décider pour celle qui pique les mains, car son caractère attire mon attention, et une autre un peu plus large et mieux dessinée de profil.

Puis Delphine me propose gentiment de me céder une des mères….. mon coeur fait un bon, et je ne réfléchi pas, je prends ! Tellement heureuse d’avoir enfin une descendante de notre premier coq !

C’est ainsi que je reviens à Brahmaland avec les 4 loustics dans la voiture ce mardi 🙂

poule ou coq brahma noir ?

Tikar, le coq ??

Le soir, en les inspectant individuellement pour le contrôle et les soins d’entrée en zone de quarantaine, nous nous apercevons de 2 choses :

  • Le coq est bourré de parasites de peau (poux blancs) et les poules en ont aussi. Cela ne doit pas les aider à grandir et à grossir. De ce fait, nous forçons un peu plus que d’ordinaire sur le poudrage anti parasitaire, que nous renouvellerons ce we, pour éradiquer la totalité des nuisibles clandestins.
  • Le coq (encore lui !) nous semble être une poule….. La journée a été longue et chargée, nous sommes fatigués, mais tout de même le doute s’installe…. Il est vrai, que je ne l’ai pas autant regardé que les poules, et je pense avec le recul, que son manque de parure est ce qui  m’a paru bizarre sur place en le trouvant de ce fait attardé en maturité sexuelle.

Le retard de croissance est tel sur les animaux, qu’il est difficile de les juger correctement. Je ne sais pas si le vermifuge administré mardi soir, si les soins prodigués et la nourriture maison leurs seront bénéfiques et s’ils gagneront malgré tout un peu en taille, masse et volume par la suite.

 Les baptêmes !

  • La poule bleue est prénommée Fraggle en souvenir d’un poussin bleu que j’avais justement vendu à Delphine à cette époque !
  • Le « coq » s’appelle Tikar, pour le moment….. à étudier s’il n’est effectivement pas coq……
  • la miss qui pique ne pouvait s’appeler autrement que Pic
  • et par conséquent sa soeur se prénomme Croc (parce que Pic & Croc de la vache…) 🙂

… à voir dans quelques semaines l’évolution des noirs. Quant à Fraggle elle rejoindra en temps voulu, la famille de Qwara pour faire de beaux poussins !

Miss Fraggle, la poule bleue en provenance de nos reproducteurs !

Miss Fraggle, la poule bleue en provenance de nos reproducteurs !


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

One comment on “Du nouveau dans le parc de quarantaine

  1. Annick

    Bonjour
    Miss fraggle est bien jolie. J’aime bien ce coloris et j’ai une poule soie bleue, que j’ai baptisée bleuette ! Je ne suis pas allée chercher bien loin Bonne journée !

Laisser un commentaire