La vie avec mes loulous, et sans eux

  •  
  •  
  •  
  •  

Le cheval Phoenix aux côtés d'Yvonne

Le cheval Phoenix aux côtés d’Yvonne

Voici maintenant la contribution de Yvonne D. qui partage aujourd’hui avec nous une vie avec les animaux, pour répondre au thème du festival qui était : Que nous apportent les animaux ? Pour voir les images en grand, il suffit de cliquer dessus, tout simplement ! C’est donc elle qui s’exprime directement à travers le « je » de ce texte. 🙂 Ayant reçu d’autres participations ce soir, je me donne encore la journée (soirée) de demain pour clore ce festival et valider tous vos écrits.


mère et son enfant, avec deux biquettes dans les bras

Maman, les biquettes et moi !!

Je remets a plus tard pour parler de mes animaux, et voila que le dernier jour arrive pour participer à La Cavalcade des Blogs ! Mais il y a tant a dire qu’il me faut faire un choix pas facile , car depuis mon enfance les animaux on toujours fait partie de ma vie…

Il y avait nos chèvres et biquets que je nourrissais au biberon, et la basse cour,  lapins, poules, dindes, canards, etc.

Puis  une mimine Noisette ……. j’avais fait du forcing pour pouvoir la prendre ……. je l’avais caché dans mes draps (A NE PAS IMITER)   et finalement, j’ai gagné, elle est resté, et elle a fait 5 chatons qui sont tous resté, mon père  savait que beaucoup ne survivraient pas a la route nationale, ce qui arriva mais mon COTINO  un gros  ROUQUIN, a survécu a cette hécatombe et aux désespoirs de  mes sœurs, qui n’avaient plus les leurs.

Les chatons de Noisette dans les bras d'Yvonne et de sa soeur.

Les chatons de Noisette dans les bras d’Yvonne et de sa soeur.

Après mon mariage nous avons accueillies FLOSSY une adorable COLLEY qui nous a accompagnée 15 ans, quand nous l’avons enterré mon mari pleurait et c’est la première fois que je voyais toute cette tristesse submerger ce grand gaillard.

chien colley avec l'auteur

Le chien Flossy

Et puis est arrivé ce petit fou fou LEO un COLLEY avec son masque de zorro il était remarquable et attendrissant , ma fille qui avait craquée pour lui en le voyant dans une animalerie a succombé à son charme et moi avec, mais mon mari n’en voulait plus…

J’ai donc profité de son séjour a l’hôpital pour aller le chercher, en me disant qu’il craquerait en le voyant, ce qui c’est confirmé, et ils sont devenus inséparables.
Mais le 19 septembre 1997, mon mari et Léo sont partis ensemble au paradis unis dans la mort ; il avait 2 ans et il a senti la mort de son papa et a l’heure du décès de mon mari il se tordait de crise épilepsie.

deux chiens sharpei et leur maitresse

Ogwai et Phène les Sharpei

La solitude étant trop lourde, je me décidais pour un petit plissé et arriva mon OGWAI, un chien INSOLITE, SYMPA  et Chinois, 2000 ans d’age et tout en rides le SHAR-PEI. Où le snobisme va t-il se niche?  Le chien le plus cher, le plus rare est a première vue le moins séduisant, un drôle  de malabar, une sorte d’accordéon sur pattes, et je suis tombée amoureuse de cette race !

Et un an plus tard ma Phéne nous a rejoint, mon amour de BB, qui m’a donné son amour pendant 12 ans.

Et le petit dernier, après tous ces chiens : voila que je me laisse charmer par un poussin et qui plus est, qui a fait la conquête de toute la famille !!

poussin sur l'épaule d'Yvonne

Petit Piou


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

Laisser un commentaire