panneau givré "les petits poulets coquets"

Parcours de soins…

  •  
  •  
  •  
  •  

Cela fait déjà quelques semaines que je veux partager cette histoire (et aventure) sur le blog ! Je profite alors de l’opportunité offerte ce mois-ci par Andrée Leseur (Ma Case à Soins) qui propose, dans le cadre d’un festival inter-blogueurs, d’échanger sur le thème suivant : « qu’ai-je changé un jour ou quelle habitude ai-je adoptée pour devenir acteur de ma santé et prendre soins de moi ? « 

C’est donc tout naturellement que mon récit s’inscrit dans ce carnaval d’articles pour expliquer ma démarche ainsi que le projet final de soins au naturel pour les p’tits poulets. 🙂

Parlons un peu de moi !!

En 2013, j’ai connu un problème de santé inédit pour moi : les cystites (ou infections urinaires), autrement dit : un vrai fléau au quotidien. Les crises sont rapidement devenues très fréquentes (2 à 4 par mois) et souvent très douloureuses.

Durant les semaines (et mois) qui ont suivis, j’ai fait toutes sortes d’analyses et d’examens prouvant que « tout était normal »…. Sauf que les crises à répétition, perduraient. 🙁

Bien que les analyses démontraient clairement que l’infection bactérienne n’était pas systématique, je me suis vu prescrire des antibiotiques. Médicaments que j’avais à demeure à la maison, au cas où… Je ne suis déjà pas fan des traitements « chimiques », mais de là à devoir en avaler à chaque crise, dans le doute qu’il y ait bien une infection, c’était du grand n’importe quoi !!

J’ai alors fureté sur le net, à la recherche de solutions en tout genre à mon problème récurrent. Et j’en ai essayé des trucs et astuces, sans grand succès il faut bien l’avouer, durant les mois qui ont suivis : massage, réflexologie plantaire, luminothérapie, cranberry et j’en passe…

Et puis un jour, en feuilletant un petit guide offert par la pharmacie, alors que je venais réapprovisionner en mélange Zen pour mes cocottes stressées, j’y découvre des « recettes de soins ». Pourquoi pas !? Au point où j’en suis !! Je peux bien essayer aussi, les Huiles Essentielles. 🙂

Je n’y connais rien (ou presque) alors je me conforme strictement à la formule suggérée dans le mini guide, pour réaliser le mélange magique qui devrait me soulager… L’expérience passée fait que je suis toujours un peu septique, mais que j’essaie toujours ! Lors de l’apparition de la crise suivante, j’applique comme indiqué, la synergie proposée sur le bas ventre et attends sagement le miracle tant espéré (et oui l’espoir fait vivre, c’est bien connu !!)

« Miracle » qui va rapidement se faire ressentir au bout de quelques heures seulement ! Je persiste dans les applications et la crise passe plus vite que jamais, avec peu de douleurs. Intéressant ! 🙂

En bonne septique que je suis, je ne veux rien laisser au hasard, et ne me satisfait pas complètement de ce premier résultat très positif. Qu’à cela ne tienne !! Vu la fréquence des crises, je serai amenée à tester à nouveau, rapidement, ce mélange « magique » pour infirmer ou confirmer la pertinence de ce traitement naturel.

Les essais suivants furent tous, tout aussi concluants et positifs, sans exception ! Et pour couronner le tout, les crises s’espacèrent pour devenir anecdotiques les années suivantes. 🙂

Autant dire qu’ensuite, j’ai regardé mes quelques flacons d’huiles essentielles d’un autre œil !

Peu à peu, j’ai commencé ainsi, à remplacer des substances de synthèse, par des produits plus naturels et sans doute moins nocifs pour mon organisme.

Forte de ses premières expériences concluantes sur ma personne, une évidence s’impose alors à mes yeux : pourquoi continuer de traiter nos petits poulets avec des antibiotiques plus ou moins adaptés, plus ou moins pertinents, et plus ou moins efficaces (sans aborder les effets secondaires néfastes produits sur leur organisme) ?

Parlons un peu des p’tits poulets !

Peu de littérature disponible sur le sujet. Je me documente sur le web, peu d’études, peu d’essais, peu de retour, voire même rien du tout… 🙁

En désespoir de cause, je commande Le Guide Pratique d’Aromathérapie chez l’Animal de Compagnie, rédigé par Pascal Debauche et Dominique Baudoux, qui relate comment soigner les chiens et chats avec des huiles essentielles.

J’y trouve des informations intéressantes sur les propriétés spécifiques de certaines huiles, et surtout plusieurs contre-indications et leur raisons.

Malgré cela, je tente quelques essais, et c’est là, que je commets l’irréparable : LA grosse erreur en matière de soins vétérinaires sur mes poulets 🙁

Non seulement les effets escomptés attendus, ne se manifestent pas, mais c’est plutôt l’inverse qui se produit…. 🙁

Effectivement la poule n’est pas un mammifère et son métabolisme diffère quelque peu… Ce qui fonctionne chez moi ou encore sur les chiens ou chats, ne peut pas s’appliquer de la même manière aux petits poulets…. Cruelle déception.

L’apprentissage est un peu sévère, mais ne me décourage pas pour autant dans ma recherche perpétuelle de mieux-être pour nos cocottes.  À l’évidence, je n’y parviendrai pas seule. C’est ainsi que, durant plusieurs mois, mon objectif sera de trouver un thérapeute  compétent, intéressé par mon projet (un peu fou) de soins au naturel sur des animaux peu (voire pas du tout) étudiés dans ce sens.

Une première rencontre (en 2016) et une année d’essais me confortent dans mes choix ; mais je souhaite vraiment aller plus loin encore. C’est par hasard, en 2017, que Loïc Plisson entend parler de ma recherche de partenaire, et me contacte !

Une nouvelle aventure (digne des explorations de Christophe Colomb) commence alors… pleine d’enseignements, de partages et d’échanges. De nombreuses remises en questions se posent. Loïc porte un regard neuf sur le mode de fonctionnement de notre élevage, et apporte souvent des idées judicieuses simples, pour en améliorer la productivité (toujours en terme de qualité d’abord, et non de quantité !).

Cette belle aventure débutée en octobre, fera immanquablement, l’objet de prochains articles !

Une chose est certaine, je ne regrette aucunement ce choix de soins alternatifs sur ma personne, et je souhaite obtenir bientôt d’aussi pertinents résultats sur notre tribu à plumes qui le mérite amplement.  🙂

Petit poussin P'Ang sur mon épaule

À la recherche d’un bien être sain et simple au quotidien : prendre soin de nous 🙂

 

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 10
  •  
  •  
  •   
spacer

Laisser un commentaire