Simla, poulette vorwerk de 2 mois 1/2

Portrait de Poulet : Simla, petite poulette vorwerk

  •  
  •  
  •  
  •  

Afin de mettre un peu en avant les petits (et grands) plumeux qui bercent et égayent mon quotidien, j’ai décidé de réaliser une série de portraits des uns et des autres, avec la collaboration de Diane également. 🙂

Avec le grand we, et les soucis techniques sur le blog, il y a eu quelques loupés côté humain….. Alors j’ai demandé à P’Ang de nous présenter sa copine Simla, une jeune poulette vorwerk. 🙂

C’est donc P’Ang, notre poussin écrivain, qui prend le relai aujourd’hui, et s’exprime dans le « je » de ce texte. Ce portrait risque bien d’être atypique et un peu long….. connaissant ma poulette lorsqu’on lui laisse le clavier !!

—-

Simla, poulette vorwerk (trop sympa)

Lorsque Simla est née le 02 juin (avec son frère Sligo), j’étais moyennement ravie, car cela impliquait que des poussins bébés allaient venir tôt ou tard dans notre boite-chambre. Comme je n’aime pas trop partager, ça s’annonçait mal cette histoire de nouvelles éclosions ! Au final, les poussins ne sont pas venus tout de suite avec nous. Et comme mes deux camarades du moment me harcelaient un peu, j’ai vite préféré les petits. 🙂

poussin vorwerk de 6 jours (poulette)

Simla à 6 jours pour la première sortie au soleil

Simla est vive et intelligente, et elle a vite copié sur moi pour apprendre beaucoup de choses, et en particulier comment sortir de notre boite pour se balader dans la boite-cuisine plus intéressante ! À deux nous avons découvert les dessous de meubles, les petits recoins où se cachent les araignées. Simla me suivait, et Sligo essayait aussi de sortir !!

Lorsque nous avons déménagé dans notre propre maison, elle a vite compris comment se servir de la boite à cendre pour sortir du parc tous les jours ! Elle est vraiment plus agile que moi sur ce coup là !! 🙂

Elle est très familière avec papa et maman, et se laisse facilement attraper et caresser, sans couiner comme moi ! Enfin tout ça, c’était super, jusqu’au jour où Simla a été malade (en même temps que moi : on dormait toutes deux dans la boite à cendres toute la journée)

Les soucis de santé (graves) de Simla

Rien à voir avec moi, qui avait pris froid, Simla ne mangeait plus car elle ne pouvait plus rien avaler. Elle devenait de plus en plus maigre et de plus en plus faible, à une période ou nous sommes en pleine croissance et que nos plumes poussent de partout, que nous avons besoin de beaucoup de nourriture riche et variée pour bien grandir…

En fait, elle avait un bouchon de « on ne sait pas quoi » dans le jabot. Les aliments restaient bloqués là à fermenter, et plus aucun nutriment n’alimentait ma copine. Et ça lui faisait mal en plus. Vraiment pas drôle. Moi j’avais mal au bidon, et pas envie de manger, et elle qui aurait bien mangé ne pouvait pas….

Papa et Maman lui massait régulièrement le jabot, en cherchant à dégager le point de vidange, pour la soulager, mais rien n’y faisait. Souvent elle criait un peu à ce moment là, car vraiment elle avait mal. J’étais pas en forme et j’étais triste pour elle.

P'Ang et Simla sur la poubelle à cendres

Avec ma copine Simla, maintenant qu’on va mieux

Une fois remise sur pied, j’ai essayé d’aider Simla, mais je ne sais pas masser les jabots, alors je lui ai dit qu’il fallait bouger un peu, car de l’exercice ne pouvait que l’aider à remuer le sac à nourriture qui fermentait. Elle n’avait pas trop envie, car elle était vraiment devenue fine et faible en quelques jours…. Elle, si vive et athlétique. Vraiment triste.

Comme je suis insistante de nature, elle a marché avec moi dans le parc, et Gaëlle à continué de lui faire les massages. Je savais qu’une telle équipe parviendrai à la sauver de ce mauvais pas, mais il ne fallait rien lâcher, car Simla commençait à se laisser aller d’épuisement.

Avant hier, le jabot à commencé à se vider un peu. Simla avait de nouveau envie de manger, mais c’est à double tranchant, car recharger un organe déjà bouché et fatigué risque fort d’aggraver le problème. D’un autre côté ma copine avait vraiment faim, et besoin de se nourrir… Elle a continué de marcher dehors avec moi, quand j’étais dans le parc.

Le miracle à eu lieu hier matin ! A l’ouverture de notre boite-poulailler, Gaëlle inspecte Simla, pour le massage. Sauf qu’il n’y a plus rien à masser, et Simla à trop faim, et elle bouge toute seule !! Je suis contente !! On a dévoré ensemble le petit déjeuné (un reste de semoule à la spiruline, avec quelques légumes et de la madeleine), et je vois que mon amie reprend déjà des forces.

Simla pourra bientôt à nouveau continuer de grandir normalement ! On voit encore bien sur les images (celle tout en haut en particulier) qu’elle a une tête de poulette fatiguée. Mais le plus dur est derrière nous à présent !!

Mais au fait, Simla … ça veut dire quoi ??

Bon ben là, vous faites comme moi : une recherche dans l’atlas que maman lit souvent… Un peu de culture générale, ne peut pas me nuire. Et bingo, on trouve Simla !!

Il s’agit d’une ville du nord de l’Inde, située au pied de la chaine Himalayenne.

Voilà on s’est tous cultivé grâce à ma recherche !!

La génétique de Simla :

Son papa c’est Apple, le magnifique coq vorwerk 🙂

Sa maman c’est miss Gaya, une jeune poule née à Brahmaland l’an dernier, dont l’œuf venait du sud de la France.

Il y a un article plus détaillé sur les parents de Simla, il suffit de cliquer ICI pour y accéder.

Et si vous souhaitez acquérir des œufs pour avoir des poussins frères ou sœurs de ma copine, il faut aller là, sur la Boutique. (en ce moment les poules perdent beaucoup de plumes et pondent peu…..)

poule vorwerk

Gaya, la maman

coq vorwerk

Apple, le papa, toujours en train de poser fièrement devant l’objectif  (et devant ses poules !) !!

🙂

Simla en images :

Comme on peut aisément le constater, je me suis un peu incrustée sur les photos et la vidéo… C’est ma copine quoi ! Alors je voulais aussi être là 🙂

Pour l’occasion on se trouve sur la boite à cendres dont je parlais plus avant. Dedans c’est le tas de cendres pour faire nos bains de poussière et être bien propre ensuite ! Et quand on était pas trop en forme, comme il y fait chaud à l’intérieur, c’était bien agréable.

RDV demain pour un autre Portrait de P’tit Poulet 🙂

….

Mais ce ne sera pas avec moi, je laisse le clavier à Diane pour l’occasion !! Et moi dès que le blog sera à nouveau fonctionnel, je m’occuperai de répondre à tous les commentaires laissés en attente !! Chouette !!

On va encore me dire que j’écris de trop…. alors je vous laisse…. à très vite pour plein d’autres aventures de poulets !!

signé P’Ang


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •   
spacer

11 comments on “Portrait de Poulet : Simla, petite poulette vorwerk

  1. Amandine K.

    Les problèmes de jabot bouché sont préoccupants…ma cocotte en a souffert. Elle s’est rétablie en 3 semaines et à ce jour, je ne sais toujours pas ce qu’il s’est passé…

  2. Aurélie

    Que d’aventure petite P’ang ! Bon rétablissement à ta copine !

  3. Sonia

    Comme à chaque récit tu nous donnes l’envie de plus alors petite P’Ang au travail et plein de nouveaux portrait de tous les plumeux de brahmaland .Aconia,Ewy,Forum,Ebus,Flocon et nous 3 les non plumeux attendent la suite

    1. P'Ang le poussin

      Hey Hey !! J’ai déjà beaucoup à faire…. si en plus je dois m’occuper des portraits sur le blog, je n’aurai plus de temps pour faire des choses amusantes que les humains ont coutume d’appeler « bêtises » 🙂

  4. Clouth_clouth

    Superbe cette petite poulette, et ses parents aussi! Bravo pour tout ce que vous faites pour les aider à vivre au mieux!

  5. Françoise Leygnac

    P’Ang, il faudra que tu nous tiennes au courant et que tu nous dises si Simla reprend bien de la plume de la bête.
    C’est bien inquiétant, ce jabot qui se bouche sans raison apparente. Heureusement que pour Simla, cela s’est bien terminé.

    1. P'Ang le poussin

      coucou Françoise,
      Simla est encore ennuyée avec son jabot, même si cela semble moins grave que l’autre jour ….
      Il suffit d’une feuille non découpée avalée en entier, ou d’une plume (bah oui, c’est la mode, certains poulets avalent les plumes entières….) pour boucher le système de vidange du jabot…. Et il faut un peu de temps pour que cela se décompose et libère le passage.
      C’est un vrai problème en tout cas, c’est certain.

  6. Cathy

    Merci P’ang pour cet article très intéressant pour moi qui suis novice dans l’élevage ! Simla est très jolie et je suis contente qu’elle se porte mieux

  7. Virginie P.

    Super portrait j’attend ton prochain P’Ang 🙂

    1. P'Ang le poussin

      Hey Virginie !!
      Merci de ton appréciation sur mon récit !
      Mais je ne suis pas spécialiste des Portraits de Poulets….. c’était juste pour dépanner Gaëlle !!
      P’tits becs

Répondre à Virginie P. Annuler la réponse.