Poussins brahma de 6 semaines

  •  
  •  
  •  
  •  

  • 6 semaines déjà que ces poussins rythment mon quotidien.
  • 6 semaines de bonheur partagé !
  • 6 semaines d’étude, d’observation, d’apprentissage et d’enrichissement personnel.

Les poussins ont adopté leur nouveau parc !

Lagon, joli poussin brahma bleu clair.

Lagon, joli poussin brahma bleu clair.

Passé le premier temps d’adaptation et de surprise de quitter la maison, les poussins se sont très vite acclimatés à leur nouvel environnement, bien plus spacieux et fonctionnel, bien que moins lumineux.

Pour palier à ce manque de lumière, je les sors dès que possible, selon les caprices de la météo. Mais leur parc extérieur est devenu un peu étroit pour plus de 20 poussins qui commencent à devenir conséquents pour certains d’entre eux.

De plus nous avions besoin du roulement de parcs pour les suivants… Ayant eu de nouveau un cas de coryza et une rechute dans le grand poulailler, il est toujours hors de question d’y introduire de nouveaux sujets… Sauf que dans cette partie du jardin, l’espace y est plus restreint et que le nombre de cages de pâturage n’est pas extensible…

La solution pour l’extérieur !

Dimanche, jour anniversaire de leur 6ème semaine, nous avons introduit les 23 poussins brahma et cie, dans l’enclos attitré au petit couple d’italiens que sont Presto et Quiéta, deux sujets de race Pékin. La superficie est d’environ 20m2, ce qui laisse à chacun la place de ne pas gêner les autres. La végétation y est abondante, au plus grand plaisir des poussins qui ne se sont nullement intéressés aux deux adultes un peu surpris d’autant de monde dans leur espace !

La cohabitation est assez facile, seule la poule exprimant son autorité sur les poussins en les remettant à leur place d’un petit coup de bec sur la tête. Cela fait un bien fou à nos jeunes sujets non confrontés encore à leurs aînés, d’apprendre les règles élémentaires de respect et de savoir vivre en société, d’un poulailler !

Les poussins grandissent…

Nos « ados en friche« , comme nous aimons les appeler lorsque les plumes remplacent le duvet et forment des pics hirsutes sur la tête, que le cou s’agrandit tout en se déplumant… Bref, pour résumer ce sont des petites friches pour quelques jours, voire semaines !

Tout le monde se porte bien et les prises de poids sont régulières pour l’ensemble du groupe. Les poussins un peu en retard, entament une courbe de croissance satisfaisante, et nous relâchons un peu notre surveillance assidue, bien que les pesées quotidiennes soient toujours de mise.

  • Lagon à dépassé les 400g et commence à se plumer sur le dos d’une belle couleur bleue.
  • Lyo a considérablement pris du poids (vive la cuisine et l’élaboration des pâtées avec moi !!) et atteint 336g
  • Lessiv‘ a enfin dépassé les 100g !
  • Il ne reste que Lys’va un peu à la traîne avec seulement 94g, mais qui prend régulièrement quelques grammes.
  • Lored, poussin brahma splash "en friche" sur la tête avec son duvet tout hirsute !

    Lored, poussin brahma splash « en friche » sur la tête avec son duvet tout hirsute !

L’alimentation de nos poussins

Peu de changement avec ce qu’ils mangeaient précédemment. Nous introduisons peu à peu dans les nourrisseurs le mélange de céréales que nous distribuons aux volailles adultes, pour les y familiariser.

Je leur propose également quotidiennement la pâtée des grands, mais qui souvent ne rencontre pas encore le vif succès qu’elle peut avoir par ailleurs !!

Leur pâtée est maintenant constituée de légumes féculents divers, de miettes à poussins, de riz, de pain sec, de petits morceaux de fruits ou de légumes vert, et d’un peu d’œufs durs émiettés, ou de jambon ou de thon ou de gruyère. Le tout devant faire un pâte homogène pas trop liquide pour être pleinement appréciée par ces petits monstres !

Une histoire d’amitié

Lorsque j’en ai le temps, j’aime me poser en soirée, assise dans le parc intérieur de cette mini tribu, et simplement les observer s’endormir après les heures passées à courir au jardin. C’est un moment relaxant et apaisant, ressourçant pour nous tous.

Souvent, quelques poussins viennent passer cet instant privilégié sur mes genoux, mes bras ou mes épaules, et apprécient de se faire caresser et cajoler. Les plus présents sont Lyo et Lored, mais également Lys’va qui aime s’endormir dans mes mains, et Light (l’une des pièces rajoutées initiales et devenu petit coquelet).

poussin brahma bleu affectueux, sur mon épaule

Poussin Lyo sur mon épaule pendant la rédaction d’un article !!

Jamais je n’impose à un poussin de venir avec moi, je les laisse choisir. Il est rare que je reste seule assise dans mon coin !

J’apprécie ces instants de partage émouvant, où un poussin m’accorde sans retenue ni arrière pensée son amitié et sa présence, sans contrepartie. J’essaye de vivre pleinement ces moments de bonheur qu’il faut savoir saisir au vol.

Quant à Lyo, il/elle passe souvent du temps avec moi à la maison, m’ayant clairement fait savoir que cela lui manquait. De commis de cuisine à assistant de rédaction, Lyo me suis partout, et c’est amusant. Je profite aussi de ces moments magiques réguliers que nous partageons volontiers ensemble.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

Laisser un commentaire