Les poussins brahma ont un mois ! (partie I)

  •  
  •  
  •  
  •  

poussins brahma dans leur petit parc extérieur sécurisé

Nos poussins brahma dans leur petit parc extérieur sécurisé.

Déjà 4 semaines que nos poussins nous accompagnent au quotidien !!

Que le temps passe vite…

Le beau temps à fini par s’installer en septembre, à la grande joie de tous, en particuliers les poussins, qui préfèrent de loin, courir et grappiller de l’herbe, du trèfle ou du pissenlit dehors, que vivre dans notre cuisine, ou dans les parcs intérieurs.

Des nouveaux dans le groupe

L’anniversaire de leur troisième semaine a été marquée par l’introduction dans le groupe des brahma bretons et cie, des trois poussins nés le we précédent : à savoir Max (poussin wyandotte argenté, frère de Lutin), Mikado (soeur de Light), et Moriss’ (poussin brahma bleu clair, dernier produit de notre chère Blog disparue récemment).

Les poussins et leurs nouveaux compagnons

Les nouveaux compagnons de nos poussins apprécient aussi les sorties au jardin

L’épidémie de coryza qui sévit sur l’un de nos poulaillers (le plus grand), ne nous permet plus notre roulement d’espaces pour poussins, en fonction de leur croissance. Nous avons donc préservé pour le moment les brahma et suivants, dans la maison ; mais les poussinières sont rapidement trop étroites lorsque ces petits monstres duveteux grandissent et décident de commencer à sauter partout…

En soi cela ne me dérange nullement de partager la cuisine avec les poussins, c’est très rigolo et distrayant. Juste qu’il faut faire de ce fait, très attention où l’on pose les pieds : à la fois pour ne pas bousculer ou piétiner ces petites boules de bonheur, mais surtout pour éviter d’écraser ce que nous appelons communément les « mines » ! Pour être plus clair, un terrain miné, est par conséquent un terrain jonché de plus ou moins d’excréments, dépendant directement du nombre d’éléments volatiles en liberté, et de la durée de cette liberté ! C’est le côté moins rigolo et moins distrayant de l’histoire…

Les poussins déménagent

Avec la naissance des derniers poussins, il nous a fallu faire de la place dans les poussinières de la maison. De plus les brahmas  et compagnie y étaient bien trop à l’étroit pour y être heureux et s’épanouir correctement.

Nous leur avons donc fabriqué ce samedi soir un beau parc intérieur (avec système de chauffage, bien évidement, les nuits étant fraîches en ce moment), dans l’une des écuries, dans lequel ils peuvent bouger à loisir, en fonction de leur gabarit.

Nous avons opté pour une litière en foin ce qui n’est pas le plus pratique à entretenir, la matière n’absorbant pas aussi bien les déjections que les copeaux de bois : cela nécessite pour une bonne hygiène de changer la couche supérieure tous les 2-3 jours minimum. N’ayant pas trouvé encore le système idéal pour que les mangeoires et abreuvoirs ne soient pas remplies de copeaux à ras bord, je me suis pour le moment résolue à utiliser le fourrage stocké au même endroit.

Outre l’emménagement dans ce nouvel espace intérieur qui leur est pleinement dédié, ils se sont vu également attribuer un autre parc mobile sécurisé pour les sorties quotidiennes au jardin. Cela leur a fait pas mal de dépaysement dans une même journée et hier soir, la plupart des poussins n’avaient soit pas pris de poids, soit perdu quelques grammes.

Leur nouvel environnement en image :

Si cette vidéo vous à plu, n’hésitez pas à la partager sur vos réseaux sociaux et auprès de vos amis.

À très vite pour la suite de ce compte rendu des poussins brahma à un mois ! 🙂


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

Laisser un commentaire