couveuse Janoel

Taux de fécondité en janvier

  •  
  •  
  •  
  •  

Voici un nouveau compte rendu des oeufs mis en test dans les incubateurs en ce début de nouvelle année, et pondu fin décembre ou début janvier.

Il n’y a pas de quoi sauter au plafond avec les résultats, mais dois-je rappeler que nous sommes en hiver, que le froid arrive enfin avec un peu de neige et que de telles conditions n’aident pas la nature à se mettre en éveil ! Par ailleurs, la mise en place des parquets et la réorganisation de certaines familles, a aussi des incidences sur la fécondation, et sur la ponte en elle même également.

Tests en couveuse Janoël (pour changer un peu !)

La grosse machine est remise en route et en chauffe pour tester un plus gros lot d’oeufs.

Les échecs complets…

  • Les deux oeufs de Mac (notre petite wyandotte argentée) : nous avons depuis cherché et trouvé la cause. Les soins sont en cours et tout devrait rentrer dans l’ordre prochainement. 🙂
  • Les 4 oeufs de BN, une de nos jeune et nouvelle brahma noire. Pourtant le coq s’en préoccupe régulièrement. Nous avançons plusieurs hypothèses et allons faire la toilette de tous les reproducteurs cette semaine, pour améliorer les contacts de cloaque à cloaque lors de l’accouplement, souvent perturbé par le plumage intense de certaines races de cocottes.
  • Un oeuf de X, non fécondé……. il y a eu changement de coqs plusieurs fois et de parc, cela peut donc s’expliquer.
  • Les 4 premiers oeufs de Aïcha, brahma bleue. Le coq est pourtant actif également, mais nous attendons de voir si le second test est aussi décevant ou non. Nous avons entre temps couvert la poule de sa protection dorsale, car nous supposons aussi que les coqs s’y habituent et y trouvant des points d’accroches plus faciles, peuvent être perdus ensuite… Ceci n’est qu’une supposition !
  • R2 et D2 nos deux poulettes wyandottes naines perdrix maillé doré

    R2 et D2 nos deux poulettes wyandottes naines perdrix maillé doré

    Les trois premiers oeufs de R2, petite wyandotte perdrix maillé dorée, récemment arrivée, à peine intégrée avec son petit coq. Décevant pour un humain, mais rien de vraiment surprenant en fait !

  • un oeuf unique de No Name (brahma bleue) : elle vient de perdre son coq, à changé de parquet et de famille avec deux copines, je n’attendais rien de cet oeuf, et cela semble logique….. mais comme parfois il y a des surprises…… on met toujours à tester !
  • Le dernier oeuf de CF1, l’une de orpington fauve. Rien de surprenant non plus.
  • Les oeufs de brahmas bleus et noir fournis par notre ami Pierre, sont également vides.

Les résultats mitigés plus encourageants :

  •  Corail : poulette sabelpoot qui n’a plus de coq de sa race. Elle est très indépendante et vit sa vit comme bon lui semble. Nous essayons de l’acclimater à la cour de la maison et au petit coq Envol, ardennais nain doré. Si les oeufs ne sont pas fécondés, en soi, ce ne sera pas non plus très grave, ils servirons à la consommation ! Un seul fécondé sur les trois mis en test.
  • Poule vorwek V8 : une reprise de ponte active pour la miss, mais visiblement moyennement productive comparée à 2015. Un seul oeuf fécondé sur les 3 testés.
  • Jeune poule vorwek Pong : Nous avons mis ses premiers oeufs en tests, puisque le coq la courtise plutôt sérieusement. Les trois premiers en date sont vides, les deux derniers sont ok ! 🙂 Il y a donc bon espoir pour de meilleurs résultats la fois prochaine !
  • Les deux derniers oeufs de Lila  (brahma bleue) sont vides : même cas que NoName, et en plus elle vient de cesser de pondre pour terminer une mue partielle d’automne : Elle nous étale des plumes bleues partout !! Mais le dernier oeuf 2015 est embryonné….. reste à savoir par qui ?
  • Leila (brahma bleue qui à déménagé récemment avec Lila et NoName) : une série de 4 oeufs mis en incubation, un seul fécondé (en milieu de date et de série de ponte). D’ailleurs depuis l’arrivée du froid elle a de nouveau cessé de pondre.
  • Les oeufs de poules marans noir à camail cuivré que Pierre nous avait donnés sont assez décevants aussi dans l’ensemble : 2 embryons sur 8 oeufs, et un sur lequel nous avons un doute les coquilles étant très sombres par rapport à nos oeufs habituels !

Les réussites de ce début de saison 2016 !

  • Carton notre petit coq chabo qui prend soins de ses cocottes à merveille

    Carton notre petit coq chabo qui prend soins de ses cocottes à merveille

    Nos petits chabo blanc (à queue noire ou bleue) continuent de se démarquer des autres par un taux constant de 100%, peu importe le nombre d’oeufs mis en test !! Là il y en avait 5, 5 embryons, quelque soit la poule productrice. 🙂 Une valeur sûre !

  • Piou (fille de Quad) à décidé de se faire remarquer également. Outre une ponte spectaculaire pour une si jeune poule (que nous prenions pour un coq, je le rappelle !!), tous les oeufs sont fécondés  : 4 sur 4 , comme au test précédent.
  • Iult’in, poule pékin Millefleur (oui je sais….. la dénomination officielle ce n’est plus cela !) en reprise de ponte. Test sur l’unique premier oeuf : BON  !! 🙂
  • Poulette D2 : petite wyandotte perdrix maillé dorée (très probablement soeur de R2), récemment arrivée, à peine intégrée avec son petit coq. Les deux oeufs mis à couver sont bons….. Mais j’ai un doute sur le père, donc je préfère attendre de voir les poussins à l’éclosion, avant de crier victoire trop rapidement !! 🙂
  • Bis : poule harco (pondeuse type industriel), en parquet avec le gros orpington doré à liseré noir, et le petit Pilou (nain d’ornement). Un oeuf pris au hasard est fécondé.
  • Madame Y, poule pondeuse type médicis, à ce moment là avec un petit coq wyandotte : un oeuf mis à testé est fécondé.
  • Saphira, poule brahma perdrix maillé dorée bleu, issus de l’élevage de La Galinette de Sacyflo, affiche elle aussi un bon score avec ses trois premiers oeufs de l’année : 3 sont fécondés ! 🙂
  • Geena nous a produit quelques oeufs, fécondés par Tam, afin de voir quel coloris va sortir de ce mélange…. 4 oeufs mis en couveuse et 4 possibilités de poussins.

Conclusion rapide :

Même si plus de la moitié des oeufs mis en incubateurs sont à virer (pas jeter, mais enlever de la couveuse !), certaines poules sont plus que satisfaisantes dans leurs performances à cette saison. Sans oublier les coqs qui font leur « job » comme on le souhaite !

J’espère que ce récapitulatif permettra à chacun de s’y retrouver et de comprendre notamment pourquoi nous repoussons les commandes, ou refusons des réservations actuellement.

🙂


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

Laisser un commentaire