P'Ang et Gaëlle dans la cuisine, devant la couveuse.

Vie de poussin : Dur de partager !

  •  
  •  
  •  
  •  

Notre poussin écrivain revient au clavier pour un 9ème épisode de la série « vie de poussin » dont il est l’acteur principal ! C’est donc P’Ang le poussin (devenue poulette) qui s’exprime dans le « je » de ce texte 🙂

—–

Hello mes amis !!

Me revoilà enfin pour vous donner des nouvelles de Brahmaland ! Comme je vous le disais déjà dans le dernier épisode, Maman est vraiment très occupée ; et en plus, les journées deviennent plus courtes qu’avant, alors je me couche tôt à présent.

Pendant que Gaëlle s’occupe d’un projet un peu fou de soins alternatifs pour cocottes (j’ai même fait partie aussi d’un test avec mes copines), je me suis dernièrement amusée avec le jeu concours sur les photos qui donnent le sourire. C’était vraiment bien comme idée, et je sais que je pourrai recommencer !! Et puis ça a distrait un peu maman, durant ses journées bien remplies et parfois difficiles. J’essaie toujours de lui donner le sourire, pour qu’elle soit bien. Je l’aime ma maman, et j’aime lui faire des câlins, posée sur son épaule gauche (je n’ai pas le droit à la droite qui lui fait mal, et je ne me trompe pas !!) pour la réconforter.

Une fois j’ai eu le droit de rester toute seule dans la maison pour écrire une histoire. Comme j’avais déjà englouti dégusté le goûter que Gaëlle me prépare toujours, et que j’avais encore un petit creux, j’ai pensé que tout le monde gagnerai du temps si je me débrouillais toute seule. En inspectant le plan de travail j’ai découvert le saladier de semoule de couscous tiède. Le couvercle non verrouillé n’a opposé aucune résistance face à mon bec habile et je me suis régalé. En voulant redescendre du plat, ma patte à appuyé (malencontreusement) sur la fourchette, projetant délicatement la dite semoule un peu partout autour de moi.

Maman n’a pas du tout apprécié l’originalité de mon improvisation du jour... Depuis je n’ai plus trop le droit de rester toute seule dans la maison. 😉 Tout cela partait pourtant d’une bonne intention. Je me sens parfois, vraiment incomprise. Comme le dirait un héro de dessin animé : « c’est vraiment trop injuste !! »

Mais à la place je viens régulièrement faire « le petit dej » avec maman le matin. C’est bien aussi 🙂

Et l’autre fois, il s’est passé un truc bizarre, ça m’a fait tout drôle jusqu’au bout des plumes !! Faut que je vous raconte ça !!

P’Ang la grande soeur…

C’était mercredi dernier (rassurez-vous je ne sais pas du tout, les jours de la semaine, c’est juste pour vous situer en temps humain ; c’est maman qui m’a soufflé le mot à écrire !! 🙂 ), et nous étions toutes les deux au petit déjeuner avec plein de bonnes choses à se mettre goulument (ou pas…. chacun est libre !) dans le jabot.

Gaëlle surveillait les couveuses, comme souvent. Ce n’est pas la première fois qu’il y a des éclosions, et franchement ça ne me fait ni chaud ni froid. En règle générale je ne suis pas fan des nouveaux poussins, car ils accaparent encore ma maman, qui est déjà débordée d’activités. Mais quand ils sont un peu plus grands, j’adore leur courir après dans la cuisine ou dans la cour, comme je le faisais cet été après Ukiah !! En ce moment je poursuis Foups, qui est dans la cour. Et je poursuis également Malo (le gros chat gris) lorsqu’il rentre dans le jardin !!!! J’adore courir ainsi la tête en avant, l’air menaçant !!

Et puis je n’ai pas trop le droit d’aller sur les plans de travail : d’un côté la semoule, de l’autre les couveuses, au milieu le trempage des œufs ou les plaques de cuisson… que des trucs interdits aux p’tits poulets. Alors je farfouille ailleurs….. et parfois je trouve des choses vraiment intéressantes (je vous raconterai une autre fois…) !!

Là, c’est différent, les poussins ne resteront pas à la maison, donc ils ne prendront pas sur le temps que Maman m’accorde, alors je veux bien écouter ce qu’elle m’explique à propos de ce premier œuf sur le point d’éclore. Elle me montre la coquille sur laquelle on distingue bien encore les lettre ANG 8 qui immédiatement me disent quelque chose, car ça ressemble à mon nom !!! 🙂

C’est amusant, car j’imagine que c’est un petit P’Ang qui va sortir….. mais P’Ang c’est moi, alors ça ne peut pas être lui aussi. Mais un peu quand même… ça me retourne le cerveau cette histoire… un second Moi, un « mini-moi » !!

Et puis soudain, maman interrompt mes réflexions, car le poussin « mini-moi » est en train d’éclore !! Je suis avec maman (épaule gauche, normal), et je surveille avec attention la couveuse (exactement comme Gaëlle le fais aussi), la tête un peu en avant.

Pour voir un peu la scène (très courte) voici une mini vidéo de cet instant mémorable !!!

Au final, je suis rassurée car le « mini-moi » ne me ressemble pas du tout : gris foncé et noir, pas de huppe. Mais quand même, ça fait quelque chose de le voir ainsi, si petit.

Par contre il parait (je n’ai pas eu l’occasion de le voir, car il a éclos un peu avant minuit ce jour là, et que je dormais depuis fort longtemps déjà) que le second œuf noté ANG7, a produit un poussin me ressemblant étrangement : coloris indéfinissable avec petite tâche marron sur la tête, dessin de huppe dans le duvet, et un regard qui fait craquer maman (j’aime un peu moins cette idée là).

deux poussins d'un jour, frères ou soeurs de P'Ang

Ang8 le gris foncé
Ang7 le poussin huppé et plus clair

P'Ang à un jour

Alors là c’est moi, à 1 jour :
P’Ang le poussin écrivain !!

Le jour d’après, Sébastien, un ami de Gaëlle est venu chercher les poussins, pour les garder chez lui. C’est mieux ainsi, je n’ai pas à partager encore, ma maman ! 😉

Depuis nous avons eu des nouvelles, et ils vont bien, ils grandissent comme tout bon poussin qui se respecte !! À présent ils ont reçu des noms : Jing pour le gris foncé et Jang (amusant non ?) pour la future houppette !!

Jang et Jing à 8 jours

Je vous laisse deviner qui est qui !!

Jang et Jing les frères et soeurs du poussin P'Ang

Jang et Jing dans leur maison

En tout cas, ça me fait quand même bizarre et tout chose dans les plumes (les humains parlent parfois de chair de poule, ça vous dit quelque chose ??) de savoir que je suis la grande sœur de ces deux là !! J’ai été l’ainée des poussins qui ont grandi avec moi, c’est déjà bien assez ! Ils sont ma famille, mes copains, et ce n’est pas drôle du tout, car ils s’en vont à tour de rôle….. dans une autre famille. 🙁

Sligo, le petit coq vorwerk est parti le premier, fonder un foyer dans le sud de la France. Ensuite c’est Shendi, la belle brahma bleue qui est partie de l’autre côté du jardin, dans la famille du coq Best. Et puis là, on va encore être séparées, et en plus on va toutes déménager…. J’aime pas du tout cette idée de nouvelle maison….

Et tout ça pourquoi ?? Pour installer dehors, les derniers poussins qui squattent encore la cuisine !!

Parole de P’tit Poulet : Je vous livre tous les détails très bientôt 🙂

Des petits becs

(à partager tout autour de vous !)

P’Ang le poussin écrivain

ps : savez-vous ce qu’il y a dimanche prochain ?? 😉

=> pour le savoir : lire l’épisode 10

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 22
  •  
  •  
  •   
spacer

4 comments on “Vie de poussin : Dur de partager !

  1. Mc Lesouef

    ton moisiversaire peut-être? toujours captivant tes récits de petite poulette. Tu diras à maman Gaëlle que Groix et hérisson ont changé de maison pour cause de voisins belliqueux. J’attends de leurs nouvelles du coup dginali était un peu perdue; aujourd’hui ça va.

    1. P'Ang le poussin

      Hello 🙂
      Fais plein de petits becs à Djinali.
      dans ce cas où les poulets sont perdus, quelques gouttes de Rescue de Bach, et ça repart !!

  2. Françoise

    Y aurait-il un moisiversaire dans l’air ?

    1. P'Ang le poussin

      Rhoo !! 🙂
      et pas n’importe lequel !!
      des p’tits becs à toi Françoise

Laisser un commentaire