couveuse test pour la fécondité des oeufs

Transfert d’oeufs embryonnés et sur le point d’éclore !!

Aujourd’hui était un jour un peu particulier……

Effectivement, je profite de la saison « creuse » pour effectuer des tests divers et variés sur les oeufs fécondés, les transports via les services postaux, et bien d’autres choses encore. Cela à pour objectif, de proposer de meilleurs produits et services, de voir les capacités de résistance d’un œuf, de connaître et d’affiner les meilleure méthodes de stockage, etc.

J’ai ainsi une petite couveuse presque pleine, d’œufs ayant validés leurs tests respectifs, et par conséquents en cours d’incubation 🙂 . Je n’aime pas y mettre un terme, alors je cherche toujours à placer les poussins à naître pour les laisser éclore tranquillement. Chance encore cette fois-ci, les œufs étaient ainsi réservés et je ne m’en suis pas trop souciée…. Sauf que cette personne peu scrupuleuse à manqué deux rdv et ne donne plus signe de vie depuis, bien entendu…

De ce fait, je me retrouve avec des œufs en couveuse, donc 5 prêts à éclore ce jour !!!!!!! Compte tenu des soucis sanitaires frappant notre élevage avec le virus de Gumboro, nous avions décidé de ne plus faire éclore de poussins pour 2015, afin de minimiser les risques, pour eux, malgré le protocole vaccinal mis en route. De plus nous ne sommes pas équipés (et ne souhaitons pas l’être) pour élever des poussins en intérieur à la mauvaise saison.

Heureusement que mon amie Sandrine est en passe de finir l’équipement de son poulailler d’hiver, lui permettant ainsi d’optimiser au mieux la croissance de ces petits poulets tardifs dans l’année. Grâce à elle, je peux organiser en urgence, le transfert d’une couveuse, et des 17 œufs concernés !

Voilà comment je me retrouve ce matin, un peu en stress, car je n’ai encore jamais véhiculé ainsi des œufs sur le point d’éclore ! C’est un nouveau challenge pour moi, et pour les titis à venir !

Le transfert des œufs en cours d’incubation

Chaudement installés dans un carton muni de plaques de polystyrène, puis nichés dans un pull en laine préalablement tempéré sur le radiateur, et enfin calés par du coton, les futurs poussins entament ainsi leur curieux voyage !!

J’ai pris soin auparavant ce matin, de vérifier rapidement les 5 œufs dont l’éclosion est imminente : les poussins bougent et certains émettent déjà un cui-cui pour dire qu’ils sont là !! 🙂

La voiture chaude nous attend pour effectuer les 18 km nous séparant de chez Sandrine ! Peu de route, mais un peu sinueuse. Conduite souple, moelleuse et légère, pour minimiser les secousses de ces chers petits œufs !! L’opération à beau être au final assez simple, elle en reste perturbante pour moi, et pour les embryons aussi je pense…

À  peine arrivée, je saute du véhicule, pour installer rapidement la couveuse, qu’elle se mette en température. C’est le plus urgent, car le plus long…… Les oeufs sont au chaud, dans leur carton ils peuvent attendre, sans risque. 🙂

J’avoue que cette petite aventure du jour, était très excitante, et que j’avais envie de vous la partager ! Rien n’était ainsi prévu, et il a fallu s’adapter au dernier moment. Les 17 oeufs ont pris place dans l’incubateur tiède, et nous attendons des nouvelles des titis pour demain !

Et franchement j’ai hâte de voir à quoi ils vont ressembler, car nous n’en n’avons pas encore fait éclore de ce croisement là !

Titis qui seront pour la plupart rapidement disponibles à la vente, une fois vaccinés. Il s’agit d’œufs de nos jeunes pondeuses de races Limousine et Médicis (pondeuses de souche industrielle) avec notre petit coq PC, le wyandotte argenté à liseré noir.

Un grand merci à Sandrine

sans qui le transfert et les éclosions n’auraient pu avoir lieu !

😀

spacer

2 comments on “Transfert d’oeufs embryonnés et sur le point d’éclore !!

  1. Gaëlle

    4 des 5 poussins attendus, sont nés aujourd’hui…. voir ici :

  2. Pascale

    Bonjour Gaëlle,

    Si je peux te rassurer, j’ai déjà effectué cette opération de transfert c’était il y à deux ans un petit matin du mois de janvier, j’avais également une vingtaine de Kms à parcourir et ce matin là 2° petits degrés au thermomètre et de la neige, j’avais comme toi tout anticipé, une bouillotte au fond du carton, petite couverture etc.… et en route pour de voyage, je ne te raconte pas les poussées d’adrénaline, et puis le stress jusqu’aux éclosions.
    Tout c’est très bien déroulé, et les poussins sont nés en pleine forme. Depuis je me suis équipée de quatre poussinières d’hiver qui m’ont déjà bien servie l’an passé !!!
    Bonne journée à vous et à bientôt
    Pascale

Laisser un commentaire