poules brahmas fauves faisant poussière de concert !

Hold-up la poule ménagère

  •  
  •  
  •  
  •  

À chaque fois que je fais l’entretien des poulaillers je suis surprise par l’aspect de certaines litières ! 🙂

Pas de perchoirs à Brahmaland !!

Une petite explication s’impose !! Effectivement chez nous, toutes les poules sans distinction dorment « à plat » au sol, et non perchées.

Ceci pour un soucis de bien être physique : un perchoir n’est jamais parfaitement adapté à la taille des pattes de toutes les poules. De ce fait, certaines se retrouveront plus ou moins en équilibre (ou déséquilibre) entraînant (surtout chez les sujets en croissance) une forte déviation du bréchet (os correspondant au sternum).

Qui dit déviation du squelette, dit tensions musculaires, nerveuses, contractures, etc… donc douleurs.

C’est pourtant le type même de considération que peu de personnes abordent !

Bref, ce n’est pas ici le sujet principal de cet article ! Nous y reviendrons une autre fois, si cela vous interpelle ?

Les poules se perchent bien à l’état sauvage !?!

portrait de Hold-up, l'une de nos poules ménagères

portrait de Hold-up, l’une de nos poules ménagères

Bien évidement dans la nature, une cocotte cherchera à se percher plutôt qu’à se tapir dans un coin, pour éviter les prédateurs nocturnes.

Cependant, si elle se perche, elle cherchera un support adapté à l’ergonomie de ses pattes, ainsi qu’à son poids, sur lequel elle sera stable et confortable pour passer toute une nuit sans fatigue ni gêne.

Or jusque maintenant, j’ai rarement vu des poulaillers équipés de différents modèles et tailles de perchoirs à même niveau pour laisser la poule choisir !

La situation sur les conditions d’hébergement de nos poulets, étant exposée, revenons un peu à nos moutons cocottes. 🙂

L’entretien des litières

Tous les deux jours en hiver (et encore actuellement) et un peu moins l’été, le nettoyage s’impose, pour diverses raisons (évidentes) :

  • propreté du poulailler, des nids et par conséquent bonne hygiène des poules
  • ramasser des œufs exempts de souillures (et donc de tâches, coloration verdâtre, etc.)
  • limiter les vapeurs d’ammoniac, particulièrement nocives sur le système respiratoire des poulets.
  • limiter la prolifération des bactéries, champignons et acariens, insectes nuisibles, etc.

D’une cabane à l’autre le nettoyage est différent, de part le nombre déjà, à y vivre, mais aussi de part la présence ou non de poule ménagère dans le groupe !

Qu’est-ce qu’une poule ménagère ?

Je prends le cas de mademoiselle Hold-Up, cocotte brahma fauve herminé noir, née chez nous en 2014. C’est une poule méticuleuse, respectueuse de son environnement personnel, qu’elle maintient « propre » à ses yeux (et aux miens aussi !).

Dans la matinée, après avoir bu et fait le plein de nourriture, Hold-up  s’affaire dans le poulailler, en grattant la paille, retournant la litière, tout cela ponctué de conversation avec ses congénères. Elle gratte, fouille, farfouille, retourne, arrange le tout, et pour tout le monde !

Lorsque je passe derrière elle, c’est comme si le nettoyage avait visiblement été fait : aucune déjection apparente, que de la paille sèche et propre ! 🙂 Le « lit » est prêt pour la nuit prochaine !

Toutes les poules n’adoptent pas ce comportement et certaines sont même de vraies souillons ! On ne peut donc pas généraliser ce phénomène, bien que personnellement, je trouve que j’ai de plus en plus de ménagères dans les parcs !

Pour nettoyer après elle, je dois chercher la paille souillée et les fientes dans le fonds de la litière !

Hold-up en action dans le poulailler : gratter, ranger et ordonner la paille !

Hold-up en action dans le poulailler : gratter, ranger et ordonner la paille !

Anecdote : Il y a deux jours nous avons justement déménagé Hold-up pour la placer avec un jeune coq car nous n’obtenions aucune fécondation avec le coq en titre du parquet des brahmas fauves. De ce fait, hier matin, j’ai trouvé un nouveau poulailler « propre » et bien arrangé, alors que d’ordinaire, il est un peu « crassouilleux » ! 🙂 Et ce qui est bien, c’est qu’avant de partir elle a formé une autre poule ménagère chez les fauves, car la cabane était hier, en apparence aussi propre que d’habitude !!

Alors je dis Merci à Hold-up pour ses talents de poule ménagère, qui doivent être bien confortables pour ses colocataires !!!!

—-

Cet article est ma contribution au festival La Cavalcade des Blogs, organisé ce mois-ci par Sophie, du blog Dans les yeux de Nestor, et dont le thème à débattre est : histoire insolite en rapport avec les animaux ! 🙂


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

4 comments on “Hold-up la poule ménagère

  1. Monschke

    Quelle idée geniale cette protection . Serait il possible de savoir comment le realiser et en quelle matière ? Mes petites cocottes commencent à se déplumer sérieusement !

  2. annick

    bonjour Gaëlle
    en voilà une sacrée assistante que cette jolie Hold-Up ! dites moi, ça fait un moment que je me demande ce qu’est ce petit manteau ? veston ? tablier ? qu’elle a sur le dos ? il a une utilité ?
    Bonne journée
    Annick

    1. Gaëlle

      Bonjour Annick,

      Comme j’aime la plaisanterie je serais assez tentée de répondre que leur petit manteau sert à les reconnaitre (on brode d’ailleurs leur nom dessus !) 🙂
      Plus sérieusement, ils servent à protéger les poules reproductrices des griffes et ergots des coqs souvent acérés et coupants. Ainsi plus de blessures à soigner ni de poules déplumées ! 😀
      C’est une fabrication maison, sur mesure pour chaque cocotte.

      1. Aurélie

        Incroyable je viens encore d’apprendre quelque chose sur le comportement des poules !
        Merci. Malheureusement la poule ménagère pour mes poules c’est moi !

Laisser un commentaire