coq brahma en contre jour dans le soleil couchant

Coronavirus et colis d’oeufs fécondés : s’adapter pour survivre !

  •  
  •  
  •  

Il est sur toutes les bouches, et dans toutes les conversations actuelles :

le coronavirus s’impose en maître sur la planète.

Les médias ne parlent plus que de ça, les reportages tournent en boucle sur toutes les chaînes et réseaux sociaux… difficile de passer outre, alors qu’il y a encore quelques semaines, on en rigolait, sans prendre cela vraiment au sérieux !! 😉

Je ne vais pas m’étendre sur le virus, je n’y connais pas grand chose (pour ne pas dire rien) et d’autres, comme Jérémy Anso ou Léo Grasset, le font très bien (voir sources en bas de cette page).

Toujours est-il que maintenant nous sommes touchés de plein fouet par la crise sanitaire, couplée à une crise économique qui grandit un peu plus chaque jour. 🙁

Crise qui pourrait bien être fatale à Brahmaland, si je ne mets pas en place des actions pour m’adapter aux règles restrictives qui sont imposées…

Effectivement, rester confiné n’est pas un problème, et cela ressemble étrangement à mon quotidien habituel !! Par contre, continuer de nourrir et soigner plus de 200 animaux, sans aide ni trésorerie… cela va bientôt relever du challenge impossible… si je ne trouve pas de solutions temporaires.

Raisons pour lesquelles, aujourd’hui, je veux simplement vous exposer les nouvelles conditions de vente, concernant les œufs fécondés, ainsi que les mesures préventives à appliquer pour vous protéger, toujours un peu plus. 🙂

=> Notons, qu’à partir d’Avril les services postaux ne fonctionneront plus que les mercredi, jeudi et vendredi, compliquant sérieusement la possibilité de faire acheminer les colis d’œufs normalement.

Nouvelles conditions de vente

De ce fait, je me vois contrainte de suspendre toutes les ventes à destination de l’international, ainsi que des départements et territoires d’outremer (Dom-Tom). La grande majorité des vols, qu’ils soient privés ou commerciaux, sont suspendus, et les colis resteront en stand by quelque part. Aucun intérêt (ni pour vous, ni pour moi) de poursuivre les envois.

Pour ce qui est des expéditions en France métropole, cela reste envisageable, puisqu’en théorie, les délais d’acheminement sont de 48h. Quand bien même les délais seraient dépassés, les œufs supporteront sans mal, d’attendre quelques jours à cette saison, où les températures restent correctes, voire fraîches.

Nous sommes en plein dans le boom des pontes, là où la qualité et la fertilité sont théoriquement optimum, et ce serait franchement malheureux de gaspiller tous ces bons oeufs, sans leur laisser l’opportunité de produire de beaux et adorables poussins. 🐣

=> À compter de maintenant (et jusqu’à nouvel ordre), les expéditions de colis d’oeufs se feront uniquement les mercredis, pour une réception théorique les vendredis, en France métropole.

=> Pour les envois en Corse, merci de me contacter avant de passer commande, afin d’aborder ensemble la question des délais (contact@oeuf-poule-poussin.com).

=> Pour les envois de fournitures ou produits de soins, peu ou pas de changement, je ferai au mieux pour vous, et au plus simple pour moi.

Compte tenu de tous ces chamboulements, auxquels nous devons tous faire face et nous adapter, seules seront maintenues en vente, les pontes des derniers jours (ponte DJ sur la boutique) déclinées :

  • à l’unité
  • par boite de 6 ou 12 (selon la production)

Pour les commandes, merci de passer directement par la Boutique Brahmaland 🙂

Lutter contre la contamination

Afin de limiter les risques de propagation du Coronavirus je vous invite à prendre quelques mesures simples à réception de vos colis (que ce soient les miens, ou d’autres !!).

Le virus reste actif et contagieux durant plusieurs heures (jours) selon les supports sur lequel il se trouve. Un article détaillé du journal Le Monde aborde parfaitement ce sujet, avec en prime des schémas d’illustration :

survie coronavirus sur le plastique

illustration extraite de l’article du Monde, concernant les délais de contagion possible, selon les supports (ici le plastique => contagion possible jusqu’à 6 jours)

Pour réduire ces risques, rien de plus simple, que se protéger d’une part, mais surtout de désinfecter le plus vite possible, toutes les surfaces qui pourraient s’avérer porteuses de quoi que ce soit, d’autre part. 😉

En particulier les emballages plastifiés ou les rubans adhésifs, qui offrent un meilleur terrain (du point de vue du virus) que le papier ou le carton.

L’utilisation d’un vaporisateur rempli d’une solution virucide (comme le Surfanios ou la Javel), est idéal, facile et pratique, pour asperger les différents supports.

Pour info, j’en ai même mis un dans la voiture, que j’utilise en plus des gants, lors de mes déplacements indispensables !!

J’avais initialement fait une petite vidéo sur le sujet, pour illustrer mes propos par un exemple concret (montrer ce que j’utilise et comment je m’y prends à réception des colis) :

On ne le voit pas sur la vidéo, mais je ne me contente pas de traiter les colis au produit Surfanios, dès réception ! Tout ce qui est entré en contact y passe aussi : les gants, le cutter, le banc en pierre, et bien entendu, le seau qui me sert de réceptacle a été traité en amont !! Ainsi que mes vêtements si nécessaire !!

Comme dit, je suis maniaque à ce sujet et ne laisse que peu de place au hasard… J’ai cette même rigueur dans la conduite des incubations artificielles, et les taux d’éclosions (proche des 100%), mais surtout de mortalité (proche des 0%) que j’affiche ces dernières années, semblent avoir fait leurs preuves !! 😉

La meilleure protection qui soit, reste la prévention !!

Et je vais vous faire sourire, si je vous dis que j’ai fait pareil, avec les billets de banque que j’ai récupéré cette semaine !! Ni une ni deux, un coup de ‘pshitt’ recto verso, puis laisser sécher et agir ! 😉

J’ai parlé ici des colis puisque cela touche directement mon activité de vente d’oeufs fécondés, mais bien évidement, le principe de précaution est de mise pour tout ce qui entre chez vous et aura été manipulé en amont par plusieurs personnes inconnues, comme le courrier, les courses alimentaires, etc.

Ressources  :

Surfanios : c’est un désinfectant que j’utilise depuis de nombreuses années : poulaillers, mangeoires, abreuvoirs, caisses de transport, camion chevaux, etc.. En temps normal je m’approvisionne chez Robbé Médical, mais je crois qu’actuellement les stocks sont tous réquisitionnés…

Eau de Javel : Plus courant et encore facile de s’en procurer si vous n’en n’avez pas déjà chez vous. Suivre les recommandations de dilution propre à chaque forme de présentation (pastille, liquide, gel, concentré en berlingot, etc). Et laisser agir.

Je vous conseille vivement de lire/visionner les informations apportées dans les liens suivants : 😉

 

Compte tenu des circonstances inédites que nous vivons en ce moment, il apparaissait comme évident que cet article soit diffusé et partagé au plus grand nombre. Raison pour laquelle il participe à l’événement « Coronavirus : comment travailler de chez soi efficacement pendant le confinement » organisé par mon ami Olivier Roland, sur le blog Blogueur Pro. Pour ceux me connaissant, vous n’êtes pas sans savoir que le blog oeuf-poule-poussin que vous êtes en train de lire, n’existerait pas si je n’avais pas croisé un jour la route d’Olivier ! Pour ceux qui me découvrent, vous trouverez sur cette page, parmi de nombreuses études de cas de mes camarades de formation, un mini film retraçant mon parcours. 😉 Profitez aussi du confinement pour vous inspirer des vidéos de cette page !! 😉

Restez chez vous… pour enrayer cette pandémie (on ne le répétera jamais assez)

Et profitez du confinement occasionnant du temps libre,

pour vous instruire et vous former !! 😉

poulet content


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

Laisser un commentaire