poussins cream legbar

Cream Legbar, la crème de la crème

  •  
  •  
  •  
  •  

Cet article est rédigé par Camille Ozier, c’est donc elle qui s’exprime dans le « je » de ce texte 😉


Amis lecteurs, en cette pleine période estivale, une star britannique est descendue flâner un peu dans nos contrées, laissez-moi vous présenter la crème des anglaises, j’ai nommé La Cream Legbar ! Cette charmante cocotte n’est pas (encore) une résidente de Brahmaland mais nous tenons à vous présenter un large panel de races pour satisfaire votre soif de connaissance et de curiosité, et aussi par passion des gallinacés 🙂 . Notre amie de la semaine est une magnifique poule d’ornement, rustique à souhait, et au charme « so british »…Hem, on dirait presque une annonce d’agence matrimoniale… Je vous laisse la découvrir. Let’s enjoy !

Origines

poulette cream legbar

poulette cream legbar

La création de la Cream Legbar a commencé en Angleterre dans les années 30 avec Reginald Crundall Punnett et Michael Pease, deux chercheurs de l’Institut de Génétique de l’université de Cambridge. Elle a été stabilisée en 1947 puis inscrite au Poultry Club of Great Britain en 1958. Son nom vient de la contraction entre Leghorn et Plymouth Barrée. En effet, il s’agit à la base d’un croisement entre la race Leghorn Brune et la race Plymouth Rock Barrée. La descendance est alors appelée Legbar Dorée. Celle-ci est ensuite croisée avec la race Leghorn Blanche et du sang d’Araucana (de type anglais). Vous me suivez toujours ? (Je vous mets un schéma plus bas.) L’Araucana donne à la Cream Legbar sa teinte crème ainsi qu’une couleur bleu-vert très particulière aux œufs.

origine Cream Legbar

origine génétique Cream Legbar

Le but de ces croisements était d’obtenir une race finale qui soit à la fois bonne reproductrice et bonne pondeuse. Il semble que notre poulette s’en sorte bien dans ces catégories.

Autre avantage de la Cream Legbar : des poussins autosexables, c’est-à-dire que l’on peut distinguer le mâle de la femelle dès la naissance.

En effet, leur duvet diffère, le mâle a comme une tâche blanche sur le sommet du crâne tandis que la femelle a le duvet du dos plus foncé ainsi qu’un genre de trait de khôl à l’œil comme la reine Cléopâtre.

poussin male différent du poussin femelle

Poussin mâle cream legbar à gauche et poussinette à droite

 

La Cream Legbar a failli disparaître dans les années 70. Il semble que la raison soit liée à la couleur atypique de ses œufs qui eut tendance à en rebuter certains. Je trouve au contraire que cette couleur est splendide et intrigante, il me tarde d’en voir en vrai un jour. Heureusement, notre amie connaît un regain d’intérêt ces derniers temps, notamment pour son élégance et son style, rappelons que c’est une poule d’ornement ! Il existe une version de la Cream Legbar huppée et une autre non huppée (« crested » et « non crested » en anglais). Il semble que la version huppée soit plus répandue. Cette légère huppe, rabattue derrière la crête, confère à notre poulette un petit look « eighties » qui plaira aux nostalgiques de l’époque.

Caractéristiques

jeune coq cream legbar

coquelet cream legbar de 2 mois et demi.

La poule Cream Legbar est une bonne poule rustique. Elle atteint rapidement la morphologie d’une poule adulte (quelques semaines). Elle possède les avantages de sa parente Araucana, mais sans les inconvénients de reproduction. Elle est aussi plus simple à élever.

  • Le corps est triangulaire, les épaules sont larges et il s’affine vers la croupe.
  • Le dos est long et plat.
  • La queue est à 45°.
  • Les ailes sont longues et collées au corps.
  • Le plumage est soyeux et sans plume grossière qui ressort.
  • La crête est simple et bien droite.
  • La huppe est portée en arrière et commence derrière la crête.
  • La face est fine et lisse.
  • Les yeux sont rouges ou orange.
  • Le cou est long et très emplumé.
  • Le bec est assez gros.
  • Les barbillons sont rouges.
  • Les oreillons sont tombants, blancs ou crème.
  • Les pattes sont jaunes, robustes et bien visibles avec quatre doigts.
  • Le poids du coq se situe entre 2,5 et 3,5 kg. Celui de la poule entre 2 et 2,7 kg.
  • Le diamètre des bagues officielles est de 18 mm pour le coq et 16 mm pour la poule.
  • 4 poulettes cream legbar

    Qualité variable du coloris chez ces 4 poulettes : seules les 2 du milieu sont conformes au standard anglais.

    La fréquence de ponte va de 180 à 200 œufs par an. Leur poids fait en moyenne 52 g. Tout comme les œufs d’Araucana, ils sont réputés pauvres en cholestérol, mais une étude américaine viendrait infirmer cette hypothèse. Le mystère de leur coloration bleu-vert est aujourd’hui résolu. Cela est dû à la présence d’un rétrovirus dans le génome qui engendre la production d’oocyanine, un pigment biliaire. Celui-ci va colorer la coquille dans sa masse tandis que les œufs « classiques » sont colorés en surface seulement. C’est pourquoi vous pourrez avoir un peu plus de difficulté à mirer vos œufs de Cream Legbar. Parfois, les poussins ont plus de mal à percer la coquille qui est plus dure.

  • Les couleurs du coq sont un peu différentes de celles de la poule. Le coq a un camail crème légèrement barré. Les plumes de la selle, du dos et des épaules sont barrées de gris foncé. Les ailes sont grises avec les bouts crème. La poitrine et la queue sont uniformément barrées gris. La poule a un camail légèrement barré de gris, le corps, les ailes et la queue sont gris argenté. La poitrine est saumon.

Prix

Vous trouverez des poules ou coqs Cream Legbar entre 20 et 30 € selon l’âge.

Attention : cette race redevient à la mode et de nombreux hybrides circulent.

La couleur des œufs n’est pas une garantie. Scrutez donc bien l’animal avant tout achat et assurez-vous de la fiabilité du vendeur.

Tempérament

poussinette cream legbar de deux jours

poussinette cream legbar de deux jours

La Cream Legbar est une poule très dynamique qui aime explorer de nouveaux endroits (attention aux fugues au début). Elle apprécie particulièrement les perchoirs. Elle est en règle générale plus affectueuse que l’Araucana et s’attachera plus facilement. Le coq est aussi très actif et bon gardien.

Nous venons de voir la crème des poulettes. Vous l’aurez compris, j’affectionne particulièrement l’originalité de cette cocotte aux œufs incroyables. Encore difficile à dénicher il y a quelques années, il est agréable de voir que la Cream Legbar revient sur le devant de la scène.

Tom, un jeune éleveur français, nous parle de cette jolie poule :

Vous pouvez retrouver Tom Court et ses poulettes sur sa page facebook dédiée : La Cream Legbar du Sud 🙂

=> N’hésitez pas à lui poser toutes vos questions, ci-après dans les commentaires, au sujet de cette race sympathique !

Ressources :

Avec l’accord de Franck Millange, un autre passionné , voici le lien de son groupe privé, pour en apprendre encore davantage : Cream Legbar Passion (standard anglais)

—–

Et vous ?

Connaissiez-vous cette race ?

Êtes-vous un adepte des œufs bleus ?


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 24
  •  
  •  
  •   
spacer

3 comments on “Cream Legbar, la crème de la crème

  1. lapoulephilosophe

    Kalicotte, ma princesse aux oeufs verts, est une cream legbar.. C’est un sacré petit bout de bonne femme qui ne s’en laisse pas conter par de bien plus costaudes qu’elle. Elle est vive, dégourdie, Elle aime le fromage râpé du matin, les petits vers séchés, la caillade et la glace au chocolat. Elle adore les câlins sous le bec, le long des barbillons…
    Tom, Camille, Kalicotte a une grande crête plissée qui n’est pas indiquée dans le standard. Cela viendrait-il de l’origine leghorn ?

    1. Gaëlle

      Bonjour Françoise,

      peux-tu nous dire ce que tu entends par crête plissée ? Est ce que cela correspond à la crête tombante pour la poule …

      Gaëlle et Tom

      1. lapoulephilosophe

        Il faudrait que j’envoie une photo. ce serait plus parlant. Je ne peux pas en mettre une dans les commentaires, je suppose.

Laisser un commentaire