igloo vide

Adieux à Mascot’

  •  
  •  
  •  
  •  

Il est 7h32 ce matin lorsque Mascot’ épuisée, trouve la force d’ouvrir un œil une dernière fois, pour m’offrir un ultime regard, avant de s’en aller. Comme un au revoir.

La fin était proche, mais je m’accroche toujours à un infime espoir….. puisque c’est arrivé une fois avec Ever.le miracle n’a pas voulu avoir lieu du tout, malheureusement.

C’est sa petite tête calée dans ma main, qu’elle a fermé les yeux pour de bon, quittant notre vie et le petit halo de bonheur qu’elle avait créer pour nous. Il me fallait être à ses côtés jusqu’au bout, c’était la moindre des choses, face à tout ce qu’elle nous a donné.

Ce soir il règne un vide immense dans la maison : plus d’attentions pour Mascot’, plus de recherches des zones à risques (fientes) avant de se déplacer librement, plus d’igloo, plus de mangeoires… juste une ABSENCE. Une énorme absence qui prend toute la place, trop de place, et laisse mon esprit bien vide et mon cœur bien triste.

Comme une malédiction….

La génétique est étonnante. Gnafron (Angarade de son vrai nom), n’est pas une poule très familière ni attachante, et pourtant, elle produit systématiquement des poussins sociables et proche de l’humain, et ce quel que soit le coq.

Cependant nous jouons vraiment de malchance…..

  • En 2014, Lyo est assassiné par les chiens de chasse dans notre jardin, sous nos yeux impuissants à faire cesser le massacre
  • En 2015, Quickly, notre petit rayon de soleil est emporté comme presque tous les autres, suite au ravage fait par le virus de Gumboro.
  • 2016, le sort n’est pas conjuré, « jamais 2 sans 3 », comme dit le dicton….. et Mascot’ nous quitte aussi.

Que croire ? Que 2017 sera meilleur ? Que le prochain poussin de Angarade avec lequel nous développerons une vraie relation aura plus de Chance ?? Ou que le sort s’acharnera encore sur nous ? Qu’il faut chercher ailleurs ? Autrement ??

Un poussin hors norme

Mascot' à l'apéro

Mascot’ à l’apéro

Mascot’ avait dépassé depuis longtemps toutes les attentes que je pouvais avoir en matière d’éducation d’un petit poulet !

Cette magnifique aventure débutée le matin du 18 mai dernier, nous a comblée de bonheur durant tout ce temps. UN GRAND MERCI  à elle pour tout ce qu’elle à su nous apporter et tout ce qu’elle a partagé avec nous au quotidien.

Mascot’ aimait autant trainer dehors dans le jardin, avec sa bande, que passer du temps à la maison avec moi. Elle adorait le bureau et l’ordinateur, la rédaction d’articles, les échanges par skype, parfois même à l’autre bout du monde, comme la rencontre avec sa sœur ! Bref c’était à la fois un poussin campagnard et un poussin moderne, utilisant le web !!

En juin, alors qu’elle n’avait pas 3 semaines, elle avait déjà fasciné et sidéré Olivier Roland, l’entrepreneur à succès sur internet !! Elle avait ce don d’être à la fois présente et discrète, tout en restant spontanée, avec la persévérance qui la caractérisait dans tout ce qu’elle faisait.

Poussin de 5 semaines avec la huppe qui apparait sur le sommet de la tête !!

Mascot’ à 5 semaines : la huppe qui apparait sur le sommet de la tête !!

Autant elle aimait parfois être le centre d’intérêt, autant elle détestait être l’attraction en public ! Jamais elle ne montrait ses qualités lorsque nous la présentions aux visiteurs ! Seules 1 ou 2 personnes ont eu la chance de la voir accourir ou voler en ma direction à l’appel de son nom. En général, elle ne répondait même pas !! Elle n’aimait pas non plus la caméra, qui ôte souvent le côté naturel d’une relation. Intelligente et douée, mais pas une bête de cirque que l’on montre aux copains !!

Mascot’ adorait venir faire la sieste avec moi. Aussi bien à la maison, sous la couette, que dehors lors d’une pause qu’elle improvisait et m’imposait !! Elle avait cette capacité à se faire entendre et comprendre, très simplement, implicitement.

Rétrospectives sur quelques bons moments

 

Mes regrets

Outre le fait évident de ne pas avoir été en mesure de la soigner pour la guérir (la rechute d’il y a 8 jours à été fatale, malgré toutes nos attentions), je regrette vraiment de ne pas avoir passé plus de temps avec elle depuis cet été.

Effectivement, ma santé me jouant de vilains tours, je prenais en permanence du retard dans tout mon travail. De ce fait, moins de temps à consacrer à certaines choses, et c’est ainsi que j’ai peu à peu mis de côté l’éducation débutée avec la poulette.

portrait de Mascot', poulette huppée

Derrière un air ‘sévère’ se cache un gros cœur tendre débordant d’affection

J’imaginais que je pourrais me rattraper ultérieurement…. or je le sais pourtant, il faut profiter de l’instant présent. On ne sait jamais de quoi est fait demain…. Tout peut s’arrêter si brutalement parfois.

J’aurai aimé continuer à ses côtés de tracer ce chemin improbable du petit poulet comme animal de compagnie. J’aurai aimé faire plus de photos ou de vidéos, mais ce n’était pas son truc. Les souvenirs, ils sont et ils resteront dans notre cœur et notre mémoire, ancrés profondément, passionnément.

Nous avions encore tant de choses à faire ensemble, que tout cela à un goût d’amertume et d’inachevé.

Mascot : Vive les petits poulets comme animaux de compagnie !!!

Vive les petits poulets comme animaux de compagnie !!!


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

8 comments on “Adieux à Mascot’

  1. Françoise

    Bonjour,
    je suis désolée.
    Nous, lecteurs du blog, nous avons perdu un personnage charmant et attachant, que vous aviez si bien su faire vivre pour nous. Mais vous, Gaëlle, vous avez perdu un être du réel, au corps chaud, vivant, présent.
    Je comprends votre chagrin.
    Françoise

    1. Gaëlle

      Merci de votre soutien Françoise,
      C’est effectivement un vide omniprésent sur Brahmaland depuis 48h.
      On n’efface pas ainsi une telle personnalité.
      C’était mon binôme sur le blog, et elle aimait temps raconter plein de choses….. ne croyez pas que c’était moi qui l’animait !!! C’était peut être même l’inverse !! 😉

  2. Annick

    Quelle triste nouvelle… Je croyais pourtant en son rétablissement, j’espère que vous aurez rapidement une autre belle rencontre à nous raconter, de tout cœur avec vous
    Annick

    1. Gaëlle

      Je l’espère aussi, car c’est ce qui me permettra de continuer d’avancer dans cette voie….
      Pour le moment je piétine et mes repères sont brouillés…. Il faudra un tout petit peu de temps pour se reconstruire.

  3. Stef bout

    Vraiment très triste de cette perte c’était la votre mais aussi la nôtre de mascotte
    Je me joind à vous dans ce malheur.si le paradis existe elle y est forcément.

    1. Gaëlle

      Mascot’ a rejoint beaucoup d’amis au paradis des petits poulets. Visiblement on avait besoin de ses formidables qualités ailleurs…… 😉

  4. Amandine

    Il faut arrêter de me faire pleurer…je suis sûre que d’autres rencontres exceptionnelles vous attendent. Je suis de tout coeur avec vous.

    1. Gaëlle

      Je sais que c’était le souhait de Mascot’ de ne pas m’arrêter en chemin dans cette folle entreprise du petit poulet comme animal de compagnie…. Reste à savoir si j’attends patiemment qu’un ou deux poussins arrivent à ma rencontre……. ou si je vais provoquer cette rencontre….. Réfléchir et préparer tout cela, pour une autre aventure…..
      La voie est tellement belle, même si elle fait mal lorsqu’elle s’interrompt de la sorte….. :'(

Laisser un commentaire