Ostéopathe & rééducation pour petite poule

Aujourd’hui je vous invite à visionner ce nouveau film sur Gazouil, la petite poule que nous avions récupérée toute tordue et qui souffrait bien, entre autre, d’une gêne cervicale (torticolis) assez importante et aggravée par le temps, ainsi que peu à peu d’une paralysie des pattes, liée à un blocage vertébral en avant du sacrum (bassin).

Nous l’avons emmenée avec d’autres poulets pour une consultation chez la vétérinaire ostéopathe de St Vaury (23), le Docteur Maudéléonore Pépin, le vendredi 16 janvier.

Sur la vidéo :

  • une partie de la consultation faite par la praticienne,
  • puis des séquences de vie prises les jours suivants,
  • des périodes de gymnastique et de rééducation.

Gazouil progresse doucement mais sûrement, jusqu’à +6 jours, et tout bascule à nouveau le 7ème jour après la visite vétérinaire. JF prends alors le relai des soins et massages, et réussi à lui délier le cou pour qu’elle s’alimente et boive à nouveau…

Mais rien n’est gagné, même si hier (lundi 26 janvier) j’ai pu faire un peu de gymnastique que je considérais comme positive.

Je n’ai pas assez de temps à lui consacrer par jour pour tenter des massages plus fréquents, et voir l’impact que cela pourrait avoir sur son état physique général.

TRANSCRIPTION TEXTE (PARTIELLE) DE LA VIDÉO :

16 janvier : Gazouil entre les mains du Docteur Pépin, pour un torticolis aggravé, et un blocage dorsal. « elle se détend bien et fait des mouvements de tête et elle récupère sa tête. Comme elle se détend, je peux lui demander des extensions et rotations de la tête sans qu’elle ne se mette à crier ; concernant le milieu du dos, elle vient de manifester où se situait le point de douleur ». « voilà elle donne son articulation de la hanche en souplesse » Explications techniques avec gestuelles de la vétérinaire, concernant les tensions du cou et du dos qui étaient antagonistes mais se rejoignaient en un point sur la colonne. « Là maintenant sa tête est bien dans l’axe de son corps ».

18 janvier : une petite graine Gazouil ? La poulette mange à peu près toute seule, ce qui n’est pas arrivé depuis longtemps.

20 janvier : séance de massage et de rééducation de la poule. « pousse sur tes pattes, oui Gazouil, c’est bien ; encore et doucement sinon tu bascules ». Un peu de gymnastique de chaque patte dans l’optique de faire circuler le sang autour du nerf, de manière à irriguer de nouveau celui-ci pour lui redonner un peu de fonctionnalités, et permettre à la patte de récupérer un peu de coordination. »pousse sur tes cuisses, on se lève, encore, très bien Gazouil, on ne bascule pas en avant, encore une fois, tu pousses sur tes pattes » Gazouil mange en faisant sa rééducation. Il ne faut pas être trop gourmand et savoir arrêter lorsque les muscles commencent à vibrer et risquent de se tétaniser. Ce qui est important c’est qu’elle conserve en mémoire le bon mouvement sans l’extrême bascule en avant. à présent je la soutiens simplement, pour qu’elle puisse finir de s’alimenter selon ses besoins. Je ne lui demande plus d’exercices au niveau des cuisses, car elle en a déjà fait pas mal aujourd’hui et qu’il faut refaire peu à peu les muscles qui se sont complètement atrophiés. Il faut refaire tout cela petit à petit sans se décourager. Je lui masse le cou pour le décontracter et la rendre plus confortable ; le matin c’est particulièrement raide. là nous sommes à midi et elle a déjà bénéficié d’un massage, donc tout est plus souple. Nous avons une grosse progression car dans la mesure où elle est correctement positionnée sur ses pattes, et que la tête ne se met plus de travers, elle est capable à nouveau de s’alimenter seule dans sa caisse. Ce qu’elle était incapable de faire il y a encore quelques jours.

22 janvier : on est au 6ème jour de rééducation et Gazouil commence à reprendre de la force dans ses pattes, ce n’est pas encore acquis, mais il y a un gros progrès. La poulette mange en se tenant sur ses pattes, presque toute seule. Je lui maintient la patte gauche qui est encore incoordonnée. Nous avons récupéré toute la mobilité de toutes les articulations des pattes, mais la droite pousse trop et fait basculer la poule en avant, car ce n’est pas facile de tenir l’équilibre que sur une patte ! Je masse toujours le cou pour le détendre, car c’est toujours très coincé le matin, mais cela se délie de plus en plus au fur et à mesure des séances de la journée.

spacer

Laisser un commentaire