Fala : poussin bleu frisé à 3 semaines

Portrait de Poulet : Fala le poussin jardinier !

  •  
  •  
  •  
  •  

J’ai décidé il y a quelques temps déjà, de réaliser une série de portraits des p’tits poulets qui égayent mon quotidien. Une façon simple et sympa de rendre ainsi hommage à ces animaux amusants et attrayants qui donnent souvent le sourire 🙂

Vive les P’tits Poulets !!

La dernière fois, je vous contais les aventures de miss Em’ l’ardennaise naine, changeons de registre pour découvrir un petit être bourré de charme et de gentillesse….

Fala, poulet frisé, perché sur mon épaule

Avec mon touffu perché sur l’épaule !

Fala, petite touffe bariolée !

poussin bleu Fala à un jour

Un jour, et déjà bien photogénique !!

Le 02 mars 2017, naissaient 4 poussins très attendus, non pas par leur race ou coloris, mais par leur côté « précieux » génétiquement et émotionnellement parlant. Une nouvelle aventure voyait le jour, avec les aléas que cela comporte toujours : poule ou coq ??

Les deux poussins qui se distinguaient en coloris (un bleu et un beige rayé) sont devenus des coqs, alors que les deux noirs sont aujourd’hui de belles cocottes.

Le choix était difficile, puisque je ne souhaitais garder que l’un des 4… Ma préférence s’est porté sur Fala, le petit bleu. Même si j’aurai forcément préféré une poulette, je suis heureuse de partager des moments sympa avec Fala.

Autant poussin, il n’était pas très affectueux, voire même un peu chatouilleux, autant en grandissant il est devenu très attachant. Avec lui, les câlins n’ont jamais de fin !!

Lorsque ces petites plumes ont commencées à rebiquer sur les ailes, j’ai su que ce serait une petite touffe frisée 🙂 C’est toujours amusant, et c’est très doux au toucher. L’inconvénient, c’est que ce n’est absolument pas étanche… À l’adolescence, c’est encore plus en « friche » que les autres poussins à plumage lisse !!

Fala, poussin bleu de trois semaines, plumage frisé

« frichon » de trois semaines !!

Fala, poussin bleu de 5 semaines, plumage frisé

Mini touffe de 5 semaines !!

 

🙂

La génétique de Fala

S’il avait été chat, il serait qualifié de « gouttière »….. mais chez les gallinacées, je ne sais pas s’il y a un terme adapté dans le langage avicole. On peut dire un « croisé pure souche » !!

Ce qu’il faut retenir, c’est que Fala est un pur métissage très réussi 🙂

Sa mère répond au nom de Krulletje, qui signifie bouclette en hollandais ; elle est fille de Angarade (poule huppée) et Utah (coq pékin frisé). C’est donc la propre sœur du poussin Mascot’…. Et c’est là où la génétique m’intéressait fortement !!!!

Son papa Ardoise, est issu d’un brahma splash, fils de Caradoc, et d’une poule industrielle de type limousin.

coq brahma splash entouré de poules limousine

Les parents d’Ardoise

Quelque part, on retrouve le croisement très fructueux de Angarade x Caradoc, qui m’avait donné le génialissime poussin Lyo. 🙂

Je remercie au passage mon amie Barbara, qui après le décès de Mascot’, m’a très gentiment proposé de m’apporter quelques œufs fécondés de miss Krulletje, espérant me faire plaisir avec cette descendance. 🙂

Fala n’est donc pas tout à fait un hasard de la nature !!

poulette croisée pékin frisée

Krulletje

coq croisé brahma et limousine

Ardoise

Mais au fait, Fala ça veut dire quoi ??

Cela signifie « Chance » en Guinéen. Avec un nom pareil…. je ne pouvais qu’espérer une cocotte…. loupé !! Mais par contre, j’ai la chance d’avoir un super gentil p’tit poulet, toujours curieux et intéressé. 🙂

Le passe temps favori de Fala

Dès que je jardine ou désherbe les parcs côté « jardin des poules », s’il le peut, Fala accoure ! Il est tout le temps le bec fourré à l’endroit d’où je vais arracher une mauvaise herbe, ou à guetter si je retourne la terre, au risque de prendre un mauvais coup.

Fala est non seulement une belle touffe bicolore bleu et fauve, mais c’est aussi un petit jardinier 🙂

L’avenir de Fala

Mon poussin a été très malade en fin de printemps (lorsque nous avons confiné tout le monde, suite aux diverses prédations), et il accuse encore aujourd’hui un gros retard de croissance et de maturité. Je ne suis pas pressée de le voir grandir, il prendra le temps qu’il lui faudra pour cela !

Ce que je retiens, c’est surtout qu’il s’est soigné « tout seul » sans traitement, autre que les décoctions de plantes que j’ajoutais dans l’abreuvoir. À mes yeux c’est une force et un atout, car je cherche de plus en plus à privilégier comme critère d’élevage la résistance naturelle, quelques soient les animaux.

Lorsque mon touffu deviendra mâture, il aura un petit parquet à vocation de créer des poussins rigolos, mais surtout attachants (et bien sûr résistants). Les poulettes ne sont pas encore bien définies pour le moment…. Surprise !! Nous en reparlerons le moment opportun !

poussin bleu couché

Vous me reconnaissez ?

….

RDV prochainement, pour un autre Portrait de P’tit Poulet 🙂

….

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
spacer

4 comments on “Portrait de Poulet : Fala le poussin jardinier !

  1. Amandine K.

    Lors de notre visite, Romain a découvert les poules avec un plumage qui frise et il a bien aimé car il les trouve originales. 🙂

  2. Aurélie

    Il était trop mignon quand il était tout petit poussin

Laisser un commentaire