poules pékin

Pékins millefleur : la reconstruction

  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a quelques temps je vous ai présenté le parquet n°3, qui est un trio de pékin porcelaine rouge et rouge bleu. Aujourd’hui, bien que la reconstruction ne soit pas encore terminée (il manque toujours des cocottes), je vous présente les membres du parquet de pékin Millefleur n°1.

Victime de plusieurs attaques de buses à l’automne, nous avons perdu 5 sujets sur ce seul parquet ; ce qui est énorme et très dévastateur, car la famille était composée, stable et prête pour la saison 2017….. Les joies de l’élevage….

Les coqs pékin millefleur du parquet

coq pékin millefleur frisé : en forme de coeur !

Utah : le coeur parfait !

C’est notre bien aimé coq Utah, porcelaine rouge frisé, qui dirige cette famille avec une autorité bienveillante. Utah est né en 2014 dans l’élevage de Xavier Daignot (18), et nous l’avons depuis qu’il a 5-6 mois. Il avait été choisi sur les conseils avisés d’Anthony Ré, juge européen, spécialiste français de la poule pékin.

Utah est une perle : il fédère ses poules, ne les harcèle pas, ne les abime pas, il prend soins des couveuses et des mères avec poussins, qu’il élève en bon père de famille. Et en prime, Utah est très résistant, ce qui est devenu plus que rare chez les frisés.

Bref, à mes yeux il n’a que des qualités ! Reproducteur hors pair, puisque j’ai rarement des œufs non fécondés (en dehors de la fin de saison automnale) chez les cocottes dont il a la charge. Les œufs de plus de 15 jours fonctionnent même tout aussi bien chez eux !!! Vraiment une valeur sûre ce Utah !!!!!

Over : Coq pékin millefleur plumage lisse

Over prend la pause

Le second jeune coq aurait du être frisé également, malheureusement le destin en a décidé autrement…. c’est donc Over, plumage lisse, qui essaie de faire sa place auprès du patriarche !

Over a éclos le 03 juin 2016, d’un œuf issu de miss Marron et de Qaani (fils de Utah), sous les plumes de la regrettée Sony (victime des buses). Le fait d’avoir grandi dans la famille, facilite bien l’intégration en tant que jeune coq prétendant aux cocottes ! 🙂

Mais il doit cependant respecter la hiérarchie imposée par Utah, ce qui n’est pas toujours évident, lorsque les hormones commencent à travailler les p’tits coqs !

Les poules pékin millefleur de cette famille recomposée

Iowa : poule pékin millefleur

Iowa

Iowa, née chez nous en 2014, d’œufs acquis en Normandie, est aux côtés du coq Utah depuis l’arrivée de ce dernier. Elle est l’une de nos meilleures reproductrices à la fois pour le nombre d’œufs pondus, et aussi en terme de fertilité. 🙂

Iowa fait aussi partie de ses poules résistantes qui ont traversé avec nous les différentes galères, sans sourciller ni montrer de faiblesse. Alors certes, son coloris porcelaine rouge n’est pas des plus beaux, si l’on se réfère au standard de la race, mais à côté de cela, elle transmet ses gênes résistants à ses poussins ; et cela me semble aujourd’hui, vraiment plus important que tout le reste.

Iul'tin : poule bantam de pékin millefleur

Iul’tin

Iult’in, née en même temps que Iowa, mais d’œufs d’une autre provenance (63), peut se targuer de la même résistance face aux évènements subis. Son coloris ne le montre pas vraiment, mais cette petite poule est millefleur bleu. Elle est aussi bonne couveuse et bonne maman que sa consœur Iowa, et bonne reproductrice puisque ses poussins présentent un plus joli coloris.

Kiwi est fille de Iult’in et du joli coq Indien. Elle est née en mai 2015, sous poule, ce qui explique son caractère un peu plus indépendant vis à vis de nous. L’an passé elle nous a produit l’un des deux coqs frisé du parquet 2. L’apprentissage de la couvaison et de la maternité n’a pas été instinctif pour elle, puisque j’ai sauvé in-extrémis Piano, son premier poussin qu’elle rejetait violemment. La seconde couvade a été plus concluante et plus calme, puisque faite de concert avec Igloo (disparue, avec leur fille commune) qui avait une grande expérience à lui transmettre. 🙂

Marron : poule bantam de pékin porcelaine rouge

Marron à l’automne

Marron est également née en 2015, sous poule orpington chocolat, ce qui explique là aussi son attitude distante et parfois sauvageonne à notre égard. Elle a produit plusieurs poussins de bon coloris (par rapport au standard toujours…), ce qui est plaisant, car son plumage n’est pas parfait non plus ! Elle vient d’intégrer récemment la famille de Utah, et cela c’est curieusement bien passé, ce qui est une satisfaction pour nous (et un soucis de moins !!).

Marron est également la mère biologique de la petite Zakki dont j’ai relaté les aventures sur le blog. Cliquez ICI pour lire l’histoire de cette poussinette courageuse et volontaire.

Prochainement nous intégrerons également la miss Iena dans le parquet. Jeune poulette née le 23 avril 2016, de la poule JJ et du coq Is’ra, Iena est notamment la sœur de Inouk, le petit coq en charge du parquet 3.

Iena : poule pékin porcelaine rouge

la toute jeune Iena

Idéalement il faudrait encore une cocotte pour harmoniser la famille…..

Les œufs fécondés du parquet

Kiwi : poule pékin porcelaine rouge de un an

Kiwi

La production de cette famille donnera des poussins millefleur en plumage lisse ou frisé.

Personne n’est encore en ponte à l’heure actuelle et la météo qui se dégrade ne favorisera pas le processus…. Patience !!

Pour vous procurer des œufs, c’est simple !!  🙂

=> Nous contacter par mail ou formulaire du site, afin de planifier ensemble une réservation.
!! Attention, des réservations sont déjà en cours sur les parquets de Pékin !!

=> Acheter en direct les œufs disponibles du moment, mis en ligne sur notre boutique : La boutique de Brahmaland.

Petite présentation vidéo du parquet :

Le mot de la fin

Il n’est jamais facile de perdre ses animaux. Dans le cas des buses en chasse, cela ne prend que quelques secondes……

Mais il nous faudra des semaines ou des mois, voire peut être plus, pour reconstruire ce parquet. En attendant, ceux qui sont là, on le mérite d’être là, et j’ose espérer qu’ils vous plairons malgré tout 🙂


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 10
  •  
  •  
  •   
spacer

Laisser un commentaire