poussin brahma bleu

Des pontes, des œufs, des poussins !!

  •  
  •  
  •  
  •  

Cela fait un moment que je veux écrire quelques nouvelles concernant nos cocottes en ce début de saison 2017… et puis les aléas de la vie, les imprévus de l’élevage et des conditions météo peu favorables, font que chaque jour déborde d’occupations en tout genre, qui m’éloignent sans cesse de mon clavier !!

(pour la petite histoire…. j’ai rédigé ce post début mars…… et je trouve seulement le temps de finir la mise en page aujourd’hui…..)

Le début de saison 2017

  • Janvier a été calme, avec quelques débuts de ponte : je ramassais 5 à 12 œufs en moyenne par jour. Les premiers tests sont déjà concluants pour certains couples et les premiers poussins voient le jour le 19/01 🙂
  • Février montre clairement une activité plus soutenue : la collecte journalière passe à 20-25 œufs. Beaucoup de jeunes poules entrant en ponte, il faut identifier les œufs de chacune, afin de pouvoir garantir une bonne traçabilité génétique. C’est l’époque où l’on se transforme en petit détective à l’affût en permanence, pour tenter de ne louper personne !!! 😀 En parallèle des poussins éclosent chaque fin de semaine, de ces nouveaux œufs ! Quel bonheur de découvrir ces nouvelles frimousses !!
  • Mars est déjà là, et le rythme augmente, puisque depuis deux jours c’est plus de 40 œufs produits quotidiennement ! 🙂 Pas de quoi s’ennuyer car je piste toujours les pondeuses non identifiées avec certitude !! Depuis le début de saison, les œufs sont mis en test de fécondité chaque semaine, afin de contrôler que tout va bien (ou pas), et proposés ensuite à la vente, selon les résultats obtenus.
  • grille d'oeufs pour identification des poules, et des oeufs produits.

    Les oeufs des Bleuets, lors des premières identifications !!

Les parquets sont tous (enfin) à peu près opérationnels. Les pertes de fin 2016 et Janvier, ont provoquées pas mal de bouleversements et de changements à opérer pour que toutes les poules retrouvent une famille homogène et harmonieuse. Pas toujours facile, lorsque l’on prend en compte outre la génétique, le bien être animal, et que l’on veille à ne pas séparer des animaux qui se connaissent depuis longtemps et s’apprécient… Il ne restera plus qu’à gérer d’éventuelles incompatibilités, qui engendreraient des infertilités.

Les meilleures pondeuses

En ce début d’année c’est miss Arya qui se distingue en particulier avec respectivement 22 et 21 œufs pour janvier et février. Elle nous a même donné un joli poussin gris (nommé Canail’) issu du coq Beach (voir la famille) 🙂

Suivie de près en janvier par sa mère, miss X, Crazy, une jeune brahma splash, et BN, notre belle brahma noire. En février le relais est pris par des jeunes cocottes : Nuts (orpington chocolat), Gaya (vorwerk), Myosotis et Myrrhis, deux brahmas fauves herminées bleu

Mais toutes ne sont pas encore prolifiques en terme de poussins, pour diverses raisons : nouveau compagnon, absence de coq, inactivité du coq, incompatibilité entre sujets (qu’il faut résoudre) ou toilettage à revoir…

poussins d'un jour

poussins en boite !

Les poussins

Ces premiers poussins 2017 me ravissent. A l’exception des 2 (avant) derniers éclos, ils sont tous en pleine forme, gourmands, vifs et dodus 🙂

Flocon, petit brahma fauve qui était coincé dans sa coquille et ne pouvait en sortir, a sans doute subi une compression de la moelle épinière. Il restait au sol sur le flanc, tête encapuchonnée vers la poitrine, une patte semblant peu active pour l’aider à se redresser. Puis après quelques douces manipulations prodiguées par JF, Flocon à commencé à se redresser, puis à marcher 🙂

A 3 jours, malgré le fait qu’il soit actif, il est chétif, et ne s’alimente pas correctement. Il donne l’impression de ne pas bien voir les aliments qu’il aimerait saisir….. Un problème de vue expliquerait qu’il mange peu, puisqu’il peine à prendre la nourriture, et de ce fait, avale bien peu comparé aux autres.

Fedha, petit brahma argenté (le premier poussin de Silver et de mister Beach), est particulièrement timide et semble littéralement perdu dans le groupe. A tel point qu’il n’ose pas s’approcher des mangeoires, et se laisse bousculer. Une fois mis à part avec deux autres, il s’alimente correctement, ce qui nous prouve qu’il est « normal » physiologiquement parlant.

…….. Entre temps…. les jours ont filés……. et Fedha s’est complètement intégré au groupe et mange comme les autres !! Quant à Flocon il participe lui aussi au concours de jabot le plus rempli chaque soir !!

Et entre temps nous avons eu d’autres éclosions, et là encore un cas surprenant…. jamais vu auparavant…. Un poussin avec des yeux énormes. C’est très étrange. Nous supposons qu’il ne voit pas, et ne sera pas viable, car nous n’avons pas encore trouvé le déclencheur pour l’alimentation….

poussins avec des yeux anormalement gros

Globule et ses gros yeux…

Pour conclure….. chaque jour réserve son lot de nouvelles surprise, et je ne m’ennuie jamais !!!!!! 🙂


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

2 comments on “Des pontes, des œufs, des poussins !!

    1. Gaëlle

      Globule était incapable de s’alimenter seul, il n’a donc pas survécu.

Laisser un commentaire