Selfy avec N'Djili, notre gros poussin brahma splash

Portrait de poulet : N’Djili, petit brahma splash

Afin de mettre un peu en avant les petits (et grands) plumeux qui bercent et égayent mon quotidien, j’ai décidé de réaliser une série de portraits des uns et des autres. Évidement vu le nombre, nous ne les verrons sans doute pas tous ! Ils ont chacun une personnalité, un caractère et des petites manières qui font tout leur charme. 🙂

Simplement envie de partager mes petits bonheurs quotidiens !!

Place pour ce premier portrait, à N’DJILI….

N’Djili, poussin brahma splash

C’est l’histoire un peu particulière d’un très gros œuf…. sensé contenir deux jaunes, donc potentiellement deux embryons jumeaux….

L’œuf en question (identifié comme « Snowy6 gros ») est mis en incubation artificielle le 07 avril 2017… Il pèse 87,6g, et prends presque deux places dans la machine !! L’an passé les jumeaux n’étaient pas allés à terme… peut être la chance sourira-t-elle cette saison….. ??

Cinq jours plus tard, le verdict tombe : il y a au moins un embryon dans notre gros œuf !! Impossible d’en discerner un second. Tous les contrôles sont bons jusqu’au jour attendu des éclosions….. Le poussin perce la coquille, et puis plus rien du tout… Il est vivant, mais ne fait absolument rien pour sortir de là…

Passé presque 24h nous intervenons, car il y a quelque chose d’anormal là dedans, c’est sûr….. (la suite en images… on avait pensé à mettre la vidéo en route 🙂 profitez-en !)

Après séchage du duvet, les poussins sont toujours contrôlés avant d’aller dans l’éleveuse, afin de s’assurer que tout est ok pour chacun. Notre gros poussin présente un léger soucis au niveau des doigts de la patte droite. Parfois en 36-48h, ce genre de problème est résolu, et parfois il s’amplifie.

N'Djili : poussin brahma présentant une légère malformation au niveau des doigts

les doigts tordus de N’Djili

Dans ce cas il est nécessaire de faire une petite attelle ou simplement un bandage (sparadrap micropore) pour maintenir le doigt dans un axe correct. Le poussin peut alors prendre un bon appui et se redresser facilement.

Au bout d’une dizaine de jour les bandages peuvent être ôtés pour vérifier la correction des appuis, et ajuster si besoin.

poussin brahma avec mini attelles aux doigts

Ndjili droit comme un I

Mais au fait, N’Djili … c’est quoi ??

Il s’agit d’une commune africaine, en République Démocratique du Congo.

Après avoir envoyé un colis d’œufs fécondés dans ce pays, j’avais, une fois de plus, envie de faire un clin d’œil en trouvant un nom local pour l’un de nos poussins…

La génétique du poussin N’Djili

Notre gros poussin est issu du parquet des Brahmas Splash n°1 (voir le descriptif de la famille).

Papa est donc Messire Cadok, et maman miss Snowy, deux brahmas splash. Le poussin sera donc obligatoirement splash également, malgré la teinte gris foncé qu’il présente sur la vidéo 🙂

N'Djili : poussin brahma splash de 6 jours

Avant…

poussin brahma splash de 3 mois

… maintenant 🙂

N’Djili en images

Pour terminer ce portrait de poussin, j’ai tenté de faire une vidéo de l’animal…. pas toujours coopérant !!! Après plusieurs tentatives… voici donc la moins nulle !!!! 🙂

Bon d’un autre côté je ne peux lui en vouloir : avant tout, un poussin, ça gambade avec les copains, à la recherche de trucs à grignoter …. ça n’a pas pour habitude de poser devant une caméra pour faire la star du web !!!!

RDV demain pour un autre Portrait de P’tit Poulet 🙂

….

Cliquez ici pour découvrir Lanzo 🙂

spacer

One comment on “Portrait de poulet : N’Djili, petit brahma splash

  1. cathy

    super récit heureusement que tu avais pensé a filmé c’est encore plus impressionnant de voir la taille du poussin. il a bien changé magnifique

Laisser un commentaire