poule décoration en métal

Créer un environnement idéal pour les poules

  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis que je m’intéresse aux poules, et c’est tout de même relativement récent (comparativement à la vie professionnelle que j’ai eu à côté des chevaux), je suis en constante recherche pour améliorer sans cesse, leurs conditions de vie et leur environnement.

Et souvent, rien de tel, que simplement les observer, pour comprendre ce qu’elles attendent, espèrent, préfèrent !! 🙂

Depuis 4 ans que nous sommes arrivés ici, et que Brahmaland a vu le jour, les aménagements se poursuivent en permanence, car il y a toujours matière à améliorer encore et encore !

Pour mémoire, je vais simplement présenter une liste (non exhaustive) des principaux éléments composant l’environnement idéal des poules.

L’espace ouvert suffisant

Les poules aiment vagabonder, explorer, découvrir, marcher des heures en quête de nourriture. Il leur faut donc pouvoir assouvir ce besoin, si elles ne sont pas régulièrement lâchées en liberté sur un grand terrain.

Ici nous disposons de 5 hectares sur lesquels elles peuvent s’égayer en compagnie des chevaux et poneys. 🙂

Les enclos

Pour leur sécurité, et pour notre tranquillité, il devient de plus en plus impératif de les maintenir dans des espaces dédiés. Afin de ne pas appauvrir ces espaces de leurs différentes ressources, l’idéal serait d’avoir au moins deux enclos (voire 3) et de faire une rotation régulière.

espace enherbé dédié aux poules

Le jardin des poules…. avant la création des parcs (juin 2014)

Et une mini vidéo de quelques secondes prise du même endroit, 3 ans plus tard (août 2017). On a bien œuvré pour que ce soit à la fois joli et fonctionnel pour les cocottes !!

Tout cela restant toutefois perfectible encore et toujours !! 😉

La végétation

La poule est à l’origine un animal de lisière, voire même de sous bois. Cela surprend certains, alors que cela semble au contraire évident : quoi de mieux que les arbres et buissons pour se protéger des prédateurs ??

L’implantation de grands arbres ou à défaut, de fruitiers, ainsi que des arbustes est donc souhaitable pour procurer du bien être.

Pour ma part, j’essaie de privilégier les végétaux à double usage, comme les fruitiers, consommables, tant par nous, que par nos chers poulets. 🙂

Il ne faut pas non plus négliger la végétation basse, comme l’herbe, qui est nécessaire à l’alimentation des poules car elle fourni des protéines indispensables au bon fonctionnement du métabolisme de la poule.

Le poulailler

C’est le refuge, le nid, le coin douillet où les poules aimeront passer la nuit, pondre ou encore couver. Pour que ce lieu leur plaise, il doit répondre à quelques critères :

  • abriter durablement de la pluie, du vent, du froid (et de la chaleur l’été)
  • être propre et maintenu comme tel
  • être exempt de parasites (poux rouges par exemple)
  • garantir la sécurité durant leur sommeil.

Pour être idéal pour nous également, il doit être :

  • facile d’accès
  • facile d’entretien (nettoyage intérieur)
  • durable

Pour moi, il doit aussi être surélevé, sur pilotis, un peu comme le poulailler Eglu Cube.

D’abord parce que cela créé un espace supplémentaire, couvert, qui peut être pour partie, fermé sur les côtés également, offrant ainsi une zone de vie agréable, protégé des intempéries, pour installer le bain de poussière par exemple. Ensuite, car cela est moins pénible pour nous de nettoyer à hauteur d’homme, qu’au ras du sol.

Le verger en juin 2014 avant l'arrivée des poules

Le verger en juin 2014 avant l’arrivée des poules

Et à nouveau, une mini vidéo du même endroit, 4 ans plus tard (mai 2018), avec le fan club de cocottes au rendez-vous !!

L’abri à nourriture

Je ne suis pas certaine d’avoir encore trouvé une réponse idéale pour ce poste, bien que je trouve assez judicieux ce que nous avons mis en place pour toutes nos familles.

Chaque parc dispose d’un abri supplémentaire, dallé, sous lequel est disposé en permanence et à volonté, la boisson, les céréales, et une assiette de calcium.

Un environnement serein

Je rêve du jour, où les prédateurs de mes p’tits poulets, auront suffisamment de quoi se nourrir en plaine ou forêt, selon les cas, et qu’ils nous laisseront tranquille chez nous….

Je rêve du jour où mon petit coin de campagne redeviendra un havre de paix et de vie heureuse pour mes cocottes

Brahmaland dans le soleil levant

Brahmaland dans le soleil levant

Et chez toi, c’est comment

l’espace dédié aux P’tits Poulets ??

=> Partage tes astuces en laissant ta réponse en dessous dans les commentaires !


Ce très court article sur le poulailler idéal dans sa globalité, participe au festival « La Cavalcade des Blogs« , qui a pour thème ce mois-ci « le lieu de vie rêvé de votre animal« . Merci à Camille du blog Pony Driver d’avoir lancé ce sujet où l’imaginaire pouvait aussi prendre place. 🙂


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 31
  •  
  •  
  •   
spacer

6 comments on “Créer un environnement idéal pour les poules

  1. Hegozaldi.

    Au top ! Je suis absolument ravie de ton article, c’est superbe d’avoir joué le jeu en incluant d’autres animaux que les chevaux. Accessoirement, j’aurais appris des tonnes de trucs sur les poules. ♥ Ton installation me fait rêver ! 😀

  2. Sandrine Victor

    Je n’ai pas autant de terrain, non plus car j’habite en Ile de France mais les 1000 m2 sont pour mes 25 poules et 2 coqs sauf 15 m2 de potager que je protège l’été mais dès que l’automne arrive je leur donne aussi. Elles le nettoient. Lorsqu’il pleut, elles s’abritent sous les thuyas qui sont très haut. Elles font des cures de pommes en automne et de cerises en été…Je leur laisse le grain en libre service mais les oiseaux en profitent aussi. Du coup j’ai quelquefois un peu peur des virus qu’ils peuvent transmettre.

    1. Françoise

      Les mangeoire anti-nuisibles sont très efficaces pour convaincre les oiseaux du ciel d’aller picorer ailleurs.

  3. lapoulephilosophe

    Chez moi, les poules ont tout l’espace qu’elles désirent : 4500 mètres carrés et comme elles ne respectent pas le cadastre, tout l’espace des champs voisins.
    Elles ont accès à des zones d’arbres ou d’arbustes pour se mettre à couvert. Elles n’hésitent pas à venir se mettre à l’abri sous les porches de la maison quand il pleut.
    Je leur ai construit un grand poulailler de 12 mètres carrés avec maintenant un portier automatique depuis peu. Comme cela elles sont à l’abri et je suis rassurée quand je pars avant le jour et rentre après la nuit.
    Elles ont à volonté du grain à trois endroits différents ainsi que de l’eau fraîche. Et je leur prépare de petites pâtées protéinées dès qu’elles commencent leur mue et tout au long de l’hiver.

  4. houdart

    Bonjour Gaëlle, super contente de voir les aménagements des petits poulets, moi malheureusement je n’ai pas autant de place pour leurs faire plusieurs parcs donc j’essaye de faire au mieux, je leurs donne des complément comme des crevettes déshydratées, courgettes, salades et je vais ramasser de l’herbe elles sont contente apparemment sans compter que le matin je leur donne des petits repas ( pates, riz……..).
    à bientôt et surtout continuer ainsi j’ai toujours hâte de vous lire les soirs quand ma journée est fini.
    Pascale

  5. Laura

    Magnifique, le paysage est splendide avec toutes ces poulettes. Un grand merci pour les conseils et les photos qui nous donnent plein d idees pour developper nos enclos. Laura

Laisser un commentaire