Jerry et Jolly les poussins voyageurs devant la plage à Arcachon

Jerry & Jolly : Les poussins voyageurs !

 
  

Jerry et Jolly sont deux poussins nés à la maison le 6 mai dernier. Il n’était pas prévu cette année, de conserver à nouveau des piouts à l’intérieur, afin de me libérer du temps… Mais Jerry étant tellement improbable et exceptionnel de par son coloris atypique, que je ne pouvais prendre le risque de le mettre sous une maman poule pour l’élever !

Initialement Jerry s’appelait même Choco’Lov’, à cause de son duvet chocolat doré ! Et puis j’ai rapidement trouvé cela un peu long ; Jerry s’associait mieux à Jolly dans la prononciation !

Alors, comme ce sont eux les 2 héros de ce nouvel article, je vais leur laisser la parole !

Ce sont donc Jerry & Jolly qui s’expriment dans le « nous » de ce texte.


Les aventures de Jolly & Jerry : le bootcamp

Notre extraordinaire histoire à commencé lorsque, contrairement aux autres poussins éclos ce week-end là, nous n’avons pas été adoptés par une maman poule. C’est Gaëlle qui nous a pris en charge, ainsi que la drôle de poule carrée qu’on appelle aussi chauffage.

Nous aimons particulièrement les moments de câlins, blottis au chaud dans le pull de maman Gaëlle. C’est drôlement agréable et on s’endort facilement ainsi !

Rapidement, nous avons accompagné Gaëlle, pour aller déposer les colis d’oeufs à la poste du village. Nous n’avons, bien entendu, pas eu le droit de toucher aux commandes de la voiture ! Ensuite nous avons eu l’opportunité de découvrir l’herbe et la végétation, la terre et les graviers, près de la maison.

Le grand voyage

Et puis maman à décidé que nous allions partir avec elle, pour qu’elle continue de veiller sur nous au quotidien. C’était une drôle d’aventure que de l’accompagner ainsi pour plusieurs jours !

Direction Arcachon, car maman était inscrite à la session du Bootcamp 2022 de Sandra FM. Gaëlle nous a expliqué que c’est un voyage transformationnel au centre de soi-même. Franchement, on n’a pas trop compris en quoi ça consistait ! Mais comme en définitive cela ne nous concernait pas directement, ce n’était pas grave !

Nous avons été particulièrement sages, voire même exemplaires, durant tout le trajet, malgré la chaleur excessive ce jour là, et le manque d’ombre lors des haltes.

Jerry et Jolly découvrent le sable et les aiguilles de pin

Découverte d’un nouveau sol et de nouvelles choses

L’arrivée à la villa

En arrivant, maman avait vraiment une sale tête fatiguée. Encore plus que les autres jours ! Mais elle était visiblement contente d’être là, alors nous étions contents nous aussi !

La maison, appelée villa, était grande, et nous avons eu une pièce pour nous, derrière la chambre de Gaëlle. Il y avait des escaliers pour rejoindre la grande salle, et maman avait du mal avec sa boiterie et ses douleurs chroniques. On sentait bien que cela la préoccupait.

Nous avons été beaucoup tous seuls dans notre carton. Mais nous n’avons jamais manqué de rien. Gaëlle passait furtivement nous apporter ce dont nous avions besoin pour la journée. Le deuxième soir, elle n’a même pas eu le temps de venir nous dire bonsoir, elle s’est écroulée sur son lit, habillée, toutes lumières allumées !!

Le voyage transformationnel

Visiblement c’est une drôle d’aventure pour les humains, que ce Bootcamp ! Parfois on entendait de la musique douce, et parfois on entendait les filles danser, ou crier avec de la musique forte et rythmée !

Lorsque maman écrivait dans son carnet, elle nous emmenait dehors en même temps, près d’elle. Nous avons ainsi découvert le sable et les aiguilles de pin ! C’est d’ailleurs drôlement chouette pour se rouler dedans et agiter ses plumes !!

Et puis il y a eu ce troisième jour… Ce jour où lorsque Gaëlle est rentrée le soir, elle n’était plus du tout pareil qu’avant. Elle ressemblait à un pull lavé trop chaud à la machine et essoré un peu trop fort… Mais elle souriait !! Et pas le même sourire que d’habitude, qu’on lui voyait d’ailleurs rarement. Non, un vrai sourire avec les yeux qui pétillent !

C’était éblouissant et un peu déroutant. Elle nous a pris longuement sur ses genoux, elle était fatiguée mais détendue. C’était bien, car pour une fois, nous étions tous détendus ! Et nous avons profité ensemble d’un beau coucher de soleil sur la mer.

sunset à Arcachon

sunset à Arcachon

La transformation

Elle nous a raconté que c’était grâce à Sandra, et que le cheminement avait été laborieux et long, mais qu’à force de détermination, elle avait fait un grand pas en avant ! Mais à nos yeux, le plus important était l’étincelle dans son regard ! Ce n’était plus du tout la même maman Gaëlle !!

L’autre chose étonnante que nous avons remarqué, c’est qu’elle boitait de moins en moins, et qu’elle se tenait plus droite. Elle semblait aussi moins souffrir de ces sales douleurs qui l’ennuyaient. On ne sait pas vraiment ce que c’est, nous poussins, mais on voyait bien que cela la rendait malheureuse tout le temps.

C’était vraiment curieux et amusant à observer, car plus les heures passaient, et plus Gaëlle souriait, se déliait et marchait facilement. On l’entendait monter l’escalier rapidement, presque avec aisance !

Nous n’avons pas vraiment compris ce que Sandra à fait avec Gaëlle, mais franchement, ça valait la peine que nous soyons là, aux premières loges, pour observer cette transformation plutôt radicale ! On a même appris que P’Ang avait aussi été de la partie !

Maintenant que maman est détendue et plutôt joyeuse, on adore encore plus faire des câlins et des sorties avec elle !

Calin sur les genoux avec les poussins Jerry et Jolly

Ce fameux soir ou nous savons que tout à changé !!

L’intuition

Nous sommes restés profiter d’Arcachon et de son sable, le vendredi, car maman avait encore beaucoup d’écritures à faire dans son carnet mais aussi sur des feuilles dorées.

Gaëlle souhaitai retrouver la nature, la verdure et une terre qui lui est chère, pour se ressourcer. Ça lui a prit comme ça d’un coup, de décider que nous allions prendre un peu d’altitude après avoir humé les embruns marins.

Nous voici donc repartis pour une nouvelle aventure !

Le soir nous avons repris la voiture pour changer d’endroit. Il faisait à nouveau très chaud, et nous avons, à nouveau, été exemplaires pendant les heures de route.

Nous sentions maman à l’aise et sereine dans ces décisions, et c’était drôlement agréable pour nous aussi.

Il se fait déjà bien tard, et nous sommes fatigués tous les 3. Nous vous raconterons la suite de nos aventures prochainement ! C’est promis !

Jerry & Jolly

Les poussins voyageurs

 

 


 
  
spacer

3 comments on “Jerry & Jolly : Les poussins voyageurs !

  1. toutvousreussitsara

    Merci Gaëlle pour ce témoignage original et très fidèle de notre aventure à Arcachon. J’ai aimé câliner Jerry & Jolly comme j’ai apprécié de te rencontrer… et l’aventure continue ! La suite au prochain numéro !

  2. eric

    C’est une belle histoire … une histoire de transformation de soi, comme je les aime … et puis Jerry et Jolly ont bien tenu leur rôle de compteur … je suis sûr qu’ils n’attendent que de se transformer eux-mêmes lors d’un Boot Camp pour poussins 😉

  3. Bénédicte

    Vous avez de jolies plumes, Jerry et Jolly ️ elle était facile, mais leur aventure a eu l’air d être initiatique à tout point de vue, comme pour leur maman !

Laisser un commentaire