La consoude et les poules

  •  
  •  
  •  

Je laisse le clavier à Maxime Morvan, du site b-actif.fr, pour la rédaction de cet article.

Il s’agit d’une réflexion sur certains bienfaits, d’une plante médicinale peu connue de nos jours : la consoude.


Comme vous le savez peut-être, je suis passionné par la consoude. J’en ai parlé à Gaëlle qui m’a autorisé à fixer 3 objectifs :

  • Convaincre les lecteurs de son blog de cultiver la consoude
  • Les motiver pour qu’ils élèvent des poules dans leur jardin ou dans leur ferme
  • Les persuader de faire manger des feuilles de consoude à ces poules.

Nous allons planter la consoude et l’introduire dans l’alimentation de nos poules pondeuses.

L’alimentation de nos poules est une de nos préoccupations majeures. La production d’œufs et la santé de nos poules dépend de cette alimentation. Nous devons couvrir les besoins alimentaires de nos poules en énergie, en protéines, en calcium et en différents oligoéléments et vitamines.

L’alimentation protéique, un défi

Quand on veut produire en bio ce n’est pas toujours évident d’apporter suffisamment de protéines bio produites sur place. Nous allons produire une partie des protéines nécessaires grâce à la consoude.

Comment distribuer la consoude à nos poules ?

La consoude n’est pas toujours appréciée par les poules telle qu’elle. Les poules adorent les feuilles coupées et très légèrement séchées. Nous envisageons de couper par exemple 2 fois par semaine des feuilles et de les distribuer à toutes les pondeuses. Les quantités dépendront de la consommation réelle.

Grâce à la consoude nos œufs seront plus colorés.

La richesse de la consoude en xanthophylle est bien connue. Dans les élevages industriels on rajoute des ingrédients spécifiques (parfois chimiques) pour colorer les jaunes. Nous, nous allons introduire la consoude dans l’alimentation de nos poules pour que les jaunes soient plus jaunes

Pourquoi rechercher la coloration des jaunes ?

Dans plusieurs pays du monde on consomme des œufs blancs avec des jaunes très clairs. Les français ont une préférence pour les jaunes plus intenses d’où cette recherche.

La consoude pour freiner le développement de la DMLA ?

Un jaune plus coloré contient plus de lutéine et plus de zéaxanthine. La lutéine et la zéaxanthine sont des pigments de la famille des xanthophylles.

Ces 2 pigments se retrouvent dans la macula, une zone de l’œil et sont indispensables pour la santé de nos yeux. Ils absorbent ls rayons dangereux et en particulier les rayons bleus.

Il se trouve que notre organisme ne produit ni la lutéine, ni la zéaxanthine. Il est donc capital de retrouver ces produits dans notre alimentation en quantité suffisante. Plusieurs aliments contiennent des quantités significatives de ces produits en particulier le chou kale (l’aliment le plus riche en lutéine), les épinards, les jus d’agrumes et aussi, et peut-être surtout, les jaunes d’œufs.

Aujourd’hui de nombreuses recherches sont effectuées dans le monde et en particulier aux USA pour enrichir les jaunes d’œufs en lutéine.

Nous pensons que l’alimentation de nos poules avec de la consoude devrait régler ce problème.

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) devient un vrai problème de santé publique.

Nous conseillons à tous ceux que le peuvent de planter la consoude dans leur jardin et d’en donner régulièrement à leurs poules. Imaginez, une prévention totalement naturelle pour une affection qui peut se révéler dramatique.

Maxime Morvan

 


=> Un contenu plus complet est disponible pour les membres de Poule Académie, ainsi qu’une étude un peu plus détaillée. 🙂

Références et sources à consulter :


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

Laisser un commentaire