Gaëlle et P'Ang dans la nuit

Les coulisses de Brahmaland : une semaine en automne (jour 7)

  •  
  •  
  •  
  •  

Il fait nuit, il pleut, je suis fatiguée, pas envie d’y aller….

Dimanche 2 décembre 2018

La motivation est à son comble ce matin en enfilant ma tenue de grenouille : pantalon et veste étanches trouvés au rayon pêche d’un célèbre magasin d’articles « sportifs ». Ça donne une drôle d’allure que les poulets n’aiment pas toujours, mais au moins je reste au sec, et les vêtements sont agréables à porter et légers, ce qui reste très appréciable me concernant. 🙂

Il reste de belles braises sur le foyer, malgré la pluie, c’est une bonne nouvelle, car je peux raviver le feu immédiatement avec un reste de copeaux et de feuilles mortes conservés à l’abri dans un sac ! 😉

Avec ma capuche serrée et ma lampe frontale, je crois que je ressemble à un certain personnage culte de la cinématographie française…. sauf que la couleur diffère…

Jacques Villeret dans la soupe aux choux

quand je pense qu’en début d’année j’ai failli acheter les cirés jaunes de marin qu’on trouve en Bretagne… !!!

Les gouttes cessent par intermittence…. je fonce pour le nettoyage, car ça pourrait bien ne pas durer…. j’ai encore des litières à vider et changer.. plus le poudrage hebdomadaire à réaliser.. Je m’agace avec les flacons saupoudreurs qui n’aiment pas du tout l’humidité ambiante et se colmatent !!!! GRRRR !!!

Toujours de l’imprévu pour pimenter le quotidien !

J’avais presque fini lorsque je tombe (une nouvelle fois) sur deux belles mares de sang dans le poulailler des Orpi1…. Comme aucun des 8 membres ne présente de sang sur la tête ou les pattes (les extrémités saignent toujours beaucoup), il faut les attirer dans leur parc pour les examiner un à un. Compte tenu de la quantité perdue, c’est encore un poulet qui a avalé du poison ou un rat crevé m’ayant échappé.

Miss Iukta est rapidement repérée, avec plein de sang séché sur l’abdomen et l’intérieur des cuisses. C’est vraiment très impressionnant. Là aussi la plaie est minime et dérisoire (1 mm à peine), mais le sang ne coagule pas, confirmant l’empoisonnement. Administration d’antidote et nettoyage de la bête à l’eau tiède savonneuse. séchage, désinfection de la micro coupure, puis brushing de miss Iukta avant de la relâcher chez elle.

Je ne m’ennuie jamais !!

Comme si cela ne suffisait pas, Tobby qui court toujours trop vite n’importe comment, sans faire attention à ce qui l’entoure, à littéralement piétiné mon beau Miel Pops, coq brahma fauve de plus de 4 kg. Mais à côté des presque 40 kg lancés à toute vitesse de Tobby, ça a fait mal, très mal. Je n’ai pas réussi à trouver si c’est le bassin ou la colonne (ou les deux) qui a trinqué. Toujours est-il que mon coq est en bien piteux état 🙁 et ne se déplace plus beaucoup. Les étirements n’ont rien améliorés, raison pour laquelle je penche pour une lésion plus en hauteur.

Je termine les soins par un truc facile et plaisant : donner son cachet à Éclair !! (admire au passage ma belle tenue de grenouille !! 😀 )

11h00 : JF s’occupe de nettoyer les abreuvoirs et de les remplir avec le vitavil aminé. Début du mois = cure de vitamines pour tous.

Et moi je rentre manger, et continuer mon travail de mise en page pour la plateforme. Je prends connaissance des mails, et des réponses envoyées par les membres du groupe de Super Passionnés, concernant les propositions de noms… J’ai déjà une petite idée, j’hésite encore entre deux !! 🙂

Je dois me concerter avec P’Ang aussi, sur le sujet …

14h : Je prépare les goûters pour m’avancer, pendant que les œufs fécondés (pour une lectrice) sont au trempage sanitaire. La personne vient les chercher tout à l’heure, et regarder pour un coq aussi. Cela va perturber un peu mon organisation du jour, car ce n’était pas prévu dans le planning ce matin 😉

Je commence aussi à faire les inhalations individuelles, le temps de faire le roulement pour tout le monde, afin d’être disponible.

Le petit goûter est toujours bien accueilli, surtout par la petite famille :

Comme elle ne parle pas la bouche pleine, elle me fait savoir que nous discuterons plus tard. Elle doit aussi me parler d’un concours qu’elle veut organiser dans les jours à venir !!

Les visiteurs arrivent, le temps n’est pas propice à visiter, les poulets sont cachés à l’abri pour la plupart.

16h45 : je termine les soins, il pleut à nouveau. Tout le monde rentre, on va fermer les cabanes de bonne heure. Je n’aime pas trop cette saison avec des journées bien trop courtes.

Je passerai ma soirée entre mailing, échanges avec Tom, pour faire le point sur les tâches à réaliser de la semaine, et la rédaction de ce post.

Et en plus il faut que je regarde quand planifier le concours de P’Ang….. sans trop tarder, car elle va s’énerver !!

Ce fût une semaine bien remplie, riche en occupations variées ! A présent je vais mettre le paquet sur mon projet, qui devrait éclore au plus tard mi décembre….. donc…. encore un tout petit peu de patience pour le voir « en vrai » 😀

Et toi, qu’as-tu fais en ce dimanche humide ??


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 27
  •  
  •  
  •   
spacer

One comment on “Les coulisses de Brahmaland : une semaine en automne (jour 7)

  1. pascale

    Bonjour Gaëlle,
    En se qui me concerne pas grand chose se dimanche car il a tellement pleut que impossible de passer du temps avec les animaux, donc j’ai pu regarder à mon nouvel aménagement pour les poules et canards j’attends d’avoir quelques jours de vacances courant de mois pour pouvoir bricoler en espérant que le temps sera au rdv aussi. J’ai cru apercevoir p’Ang au goûter elle a l’air d’aller mieux la miss ? comment va Miel Pops se matin j’espère que se n’est pas trop grave il a dû déguster avec un gros loulou qui lui arrive dessus sans crier garde.
    Bonne journée,
    Pascale

Laisser un commentaire