miss Bury

Les coulisses de Brahmaland : une semaine en automne (jour 1)

  •  
  •  
  •  
  •  

Me voici de retour pour présenter la petite chronique trimestrielle : une semaine à Brahmaland 🙂

C’est un très gros défi pour moi actuellement, de me lancer dans cette séquence de récits, car je suis en pleine réalisation d’un projet qui me tient vraiment à coeur…. et qui m’occupe presque jour et nuit depuis déjà quelques semaines !!! Le défi sera donc de réussir à boucler les 7 jours d’articles (ce qui n’a pas été le cas jusque maintenant….. toujours débordée que je suis, par des imprévus à gérer sur l’élevage !!).

Pour m’aider je me suis fixé comme consigne de faire plus court et plus concis que les fois précédentes !! Vais-je y parvenir ??

Alors c’est parti pour une nouvelle journée…. Tu me suis ?

Lundi 26 novembre

J’ouvre les yeux à 6h14, comme très souvent, avant que le réveil ne sonne ! J’en profite pour faire quelques étirements du dos, et quelques gratouilles à Malo qui se met à ronronner comme un fou 🙂 Rien de tel que ce doux bruit pour démarrer en douceur et de bonne humeur cette nouvelle journée !

Un petit tour par la salle de bain, sans réveiller les poussins, pendant que la bouilloire chauffe. 6h55 : mon thermos de thé fumant à la main, je sors et constate qu’il ne pleut pas trop, et que le ciel est bas, sans étoile.

Je commence à ouvrir les cabanes, sortir les mangeoires et faire les soins des yeux de miss Bury. J’enclenche le diffuseur d’huile essentielle chez les brahmas noirs, pour le traitement du matin. Je contrôle dans les poulaillers concernés, que les poulettes nouvellement intégrées sont sereines et prêtes à affronter une nouvelle journée de découverte. Un petit coup de « pschitt » aromatique sur les montants de la porte pour détendre tout le monde au passage. 😉

7h30 : Je ramène miss Fico pour son inhalation matinale, j’attrape le matériel pour soigner P’Ang et je vais ouvrir côté « jardin des poussins ». Le terme est à présent un peu déplacé, car il y a plus d’adultes que de poussins dans ce jardin !!

7h45 : il ne fait pas encore vraiment jour, mais je commence tout de suite l’entretien des litières, car j’ai pas mal à faire, avec la pluie d’hier…

Je jongle habilement avec les averses, jusque 11h où je dois m’interrompre, car c’est à présent de la pluie, et je ne peux pas travailler correctement dehors. La matinée a défilée, heureusement que je n’avais pas besoin d’aller à la poste aujourd’hui ; c’est d’ailleurs le premier lundi de l’année 2018 où je ne vais pas poster de colis d’œufs fécondés !! Incroyable !! 😉

En rentrant, je nourris mes 4 Princesses (Tiaré, Tahité, Wanga et Willis) qui sont toujours dans la cuisine, et à moitié réveillées !!

11h10 : Pause petit dej’ que je mets à profit pour consulter les mails et différents messages reçus depuis hier soir, et en particulier, ceux des Super Passionnés de P’tits Poulets : les membres du groupe VIP créé la semaine dernière.

11h30 : puis, tasse de thé près du clavier, je commence la rédaction de cette page 😉 …. pour votre plus grand plaisir à tous, je l’espère !!

11h50 : Une belle éclaircie m’invite à retourner dehors finir mon travail d’entretien ! Je fais le tour de tout le monde, voir si tout va bien partout, et je termine en appliquant à nouveau la synergie d’huiles préconisée par Loïc, sur P’Ang (son état  m’inquiète un peu, car ça traine en durée, et je n’aime pas ça du tout).

12h45 : à nouveau la pluie… mais il en faut, car suite à plusieurs mois de sécheresse, les terrains sont dévastés ; la végétation est détruite totalement par endroits, et les marres sont toujours vides. Je rentre, j’ai aussi à faire au bureau (avec cet article entre autres) !! 😉

Après quelques mails urgents à envoyer, je me replonge dans cette rédaction vers 13h15 et jusque 13h45. Courte pause pour m’étirer et m’aérer un peu l’esprit… Effectivement, je dois suivre quelques cours d’informatique, et les appliquer sur les logiciels en question….

Et comme le savent ceux qui me connaissent ou me suivent depuis un moment… c’est tout sauf ce que j’aime !!!!! Mais c’est important, car cela concerne la mise en œuvre de cette fameuse plateforme pédagogique !! C’est d’ailleurs ce qui me motive à sortir de ma zone de confort et à me surpasser en m’intéressant un minimum à l’aspect technique et technologique !! 😀

Durant 2h je vais donc me batailler avec assiduité et dévouement contre ce **** de logiciel, qui ne trouve rien de mieux à faire que de changer de page subitement, sans sauvegarder mon travail…. 🙁 Autant dire que j’ai vécu de grands moments de solitude cet après midi !!

poulette pékin frisée, sur la balance pour contrôle de poids

miss Bury s’intéresse à son poids !!

16h00 : c’est le début du rituel des soins du soir. Je prépare les « goûters » pour les titis en soins, nécessitant certains apports nutritifs. Il pleut, j’enfile donc ma tenue de grenouille pour l’occasion !

S’en suit alors une véritable valse dans la salle de soins, et le garage, et un ballet artistique composé de nombreux aller retour pour :

  • peser certains sujets
  • faire inhaler
  • faire manger le goûter (à l’abri du regard des quelques 200 autres poulets)
  • prodiguer les soins individuels adaptés à chaque pathologie
  • vaporiser un peu de spray réconfort immédiat dans les cabanes concernées par les intégration de jeunes.
  • ramasser les quelques œufs pondus
  • installer les poulets bloqués du bassin, sur leur dispositif propre à chacun, pour la nuit.
poulette pékin frisée, sur la balance pour contrôle de poids

seconde pesée, après le goûter !

Puis il faut ramener les cocottes et commencer à fermer les cabanes, tout en ramassant les mangeoires contenant encore des grains.

Je devais réaliser une pesée de contrôle sur des poussins qui sont dans un protocole de suivi depuis quelques temps, mais la météo n’est pas favorable à cet exercice !! De plus un poulet mouillé pèse plus lourd, ce qui fausserai les courbes de poids. Partie remise à demain 😉

Il est déjà 18h, lorsque je termine et que tout le monde est couché !

Retour au chaud et au sec, pour me replonger sur l’étude approfondie (et si peu passionnante) du logiciel qui m’agace ! Après une bonne heure de recherches infructueuses, et d’un nouveau plantage du système, je finis par être en contact avec le support basé à Chicago, un dénommé Ryan. Joli prénom 🙂 ! Trêve de plaisanterie, après quelques échanges de mails, le principal problème est résolu !! QUELLE VICTOIRE POUR MOI !!

19h30 : je peux dîner presque sereinement, l’air presque satisfait d’avoir presque réussi quelque chose 😀 . Je réfléchi déjà à ce que je vais pouvoir mettre en place ensuite comme test, voir si tout se débloque bien !! Le tout est d’apprivoiser rapidement l’outil, pour limiter les pertes de temps supplémentaires. 😉

20h30 : je m’y colle à nouveau. bureau, écran, lunettes, tisane et motivation pour un cocktail de réussite ! Je sollicite à nouveau Ryan, et j’obtiens enfin des résultats sur les phases de test. Ouf, j’avance enfin, au lieu de sans cesse reculer !

22h : pour me récompenser de cette magnifique prouesse technique, je viens terminer la rédaction et la mise en page de ce petit article du jour 🙂

23h15 : dernière relecture avant publication. Avec un peu de chance, si je ne réponds pas à tous les mails du soir, je serai couchée pour minuit !!

À demain les amis, Passionnés de P’tits Poulets !!


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 26
  •  
  •  
  •   
spacer

One comment on “Les coulisses de Brahmaland : une semaine en automne (jour 1)

Laisser un commentaire