P'Ang au bureau sur son doudou tout doux

Vie de Poussin : pas drôle d’être malade…

  •  
  •  
  •  
  •  

Voici un nouvel épisode de Vie de Poussin, c’est donc P’Ang le poussin, qui s’exprime dans le « je » de ce texte.

Hello mes amis lecteurs !!

Il parait que les péripéties et bugs du blog devraient être terminées, mais visiblement ça coince encore un peu… C’est beau tout de même la technologie !! Je ne comprends rien à tout ça, mais je comprends bien que ça agace maman Gaëlle. Me concernant, je préfère écrire que chercher à comprendre…. c’est bien plus simple !!

Ceci étant, les commentaires sont réapparus sur le blog (merci à Angélique qui dépatouille la technologie 🙂 !) et vous avez sans doute remarqué que j’ai eu un joli cadeau de ce coté là : maman m’a fait un compte pour vous répondre, avec mon nom et ma photo….. C’est pas la classe ?? Franchement, ça fait mieux, non ? Qu’en pensez-vous (pour ceux l’ayant remarqué) ???

Depuis la dernière fois où j’ai écris, j’ai fait la première page de mon livret de culture générale. C’était des lettres de l’alphabet….. facile !! Comme un message codé, ou il fallait trouver la solution. C’est maman qui à écrit, car je ne sais pas trop me servir du crayon…. le clavier c’est plus simple, un coup de bec sur la bonne touche, et le tour est joué ! Un crayon ça demande de la technique, et puis à l’ère du numérique, franchement, c’est démodé !!

Sur cette belle introduction relatant ma vie au quotidien, revenons donc à notre histoire qui à suivi la visite de l’ombre mystérieuse

Une étrange maladie cutanée…

Après une nuit fraîche et mouvementée, pour la plupart d’entre nous, c’est pas la grosse pêche du tout… Salsk est tout mou, et il a encore moins mangé que moi (c’est peu dire). Quand maman regarde, on trifouille tous du bout du bec dans la mangeoire ou l’assiette pour faire mine que ça va, mais Gaëlle sait bien voir si on triche ou pas !

En examinant le plus petit des brahmas noirs et le moins en forme de nous tous, papa et maman découvrent ce qu’on cachait un peu, en pensant que ça allait passer… Salsk présente des croutes sous les ailes de manière assez étendue, qui lui font très mal, et le rende un peu grognon. Par endroits ça suinte un espèce de liquide, comme s’il avait été brûlé.

Inspection générale détaillée du groupe, tout le monde y passe : on est tout plus ou moins brûlé, sous les ailes et parfois ailleurs (moi c’est plutôt étalé sur les cuisses). Shendi est bien touché aussi, avec des plaques très étendues.

lésions cutanées sous les ailes des poulets

L’aile de Syz’ran qui suinte de partout avant la formation des croutes

lésions cutanées sous les ailes des poulets

La peau de Sligo commence à faire des croutes, et sentir le brulé

Bien entendu, personne ne sait ce qu’on a pu attraper comme maladie, ou autre saleté qui nous provoque de telles lésions cutanées. Heureusement, papa et maman avait déjà eu un tel cas il y 3 ans (voir les images et vidéo), qui s’était solutionné avec des applications quotidiennes de talc. Nous voilà donc obligé de passer au poudrage !! Déjà que j’avais moyennement apprécié l’auscultation….. la poudre ça chatouille et je couine un peu beaucoup, pour dire que j’aime pas ça du tout !

Pour info, il faut savoir que le talc ne soigne rien du tout, il adoucit la peau (ce dont on avait bien besoin), et étouffe d’éventuels micro organismes qui pourraient être responsables de notre soucis de santé.

Après une semaine de soins quotidiens, il ne reste que quelques toutes petites croutes bien sèches sur les poussins les plus atteints. Curieusement, presque tout le monde à retrouvé l’appétit 🙂 …. sauf moi…. qui suis patraque et fatiguée.

P’Ang est malade

Trop de stress accumulé (déménager, les plaies cutanées, le froid nocturne et même journalier de ce mois d’août, la visite de l’ombre géante) et voilà le résultat : mon organisme ne tient pas le coup.

Il faut savoir (encore pour info) que chez nous les poulets, le stress (quel qu’il soit) induit automatiquement une baisse importante des défenses immunitaires, laissant alors libre place à toutes les maladies qui trainent partout, de se développer dans notre organisme affaibli.

P'Ang pose fièrement devant son oeuvre sculptée dans du pain !!

Si je ne fais pas de sculpture sur pain, c’est que je ne vais pas bien !!

Me voilà donc épuisée, avec la diarrhée et pas du tout envie de manger, juste de rester en boule et dormir. Je suis tellement fatiguée, que parfois je m’endors debout, là où je suis ! Maman est inquiète….. je vois bien que cela la rend encore plus malade que moi… Elle ne cesse de parler de Mascot’ qui était malade…. et de la peur qu’elle a de me perdre… Je n’aime pas voir Gaëlle triste, alors il faut que je dorme beaucoup pour reprendre des forces.

Je picore la levure de bière qui va soigner mon ventre, du bout du bec. Maman sourit lorsque j’en mange un peu, alors entre deux longues siestes, je fais un effort pour en manger à nouveau. On m’oblige à avaler des gouttes de vitamines concentrées, c’est pas très bon, et surtout, j’aime pas qu’on m’oblige…. je suis un poussin libre !! Même malade je dis que je ne suis pas d’accord en couinant beaucoup…. j’ai pas trop la force de me débattre…. alors j’avale mes gouttes.

Après avoir dormir plein de fois, un peu partout dans la grande maison, je suis un peu moins épuisée. Mes intestins se sont vidés (plein de fois et un peu partout aussi…), et j’ai moins mal. Je me sens un tout petit peu mieux. Ça duré au moins deux jours et deux nuits, et puis tout est rentré dans l’ordre petit à petit.

Sauf que cette histoire est loin d’être finie, car je vais à nouveau être malade rapidement…

—–

Vous connaissez un peu la rengaine : il faut que j’arrête mon récit….. sinon c’est trop long et personne ne le lira… blablabla, blabla….

À très vite amis lecteurs pour de nouvelles aventures

Des petits becs à tous

P’Ang le poussin


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
spacer

14 comments on “Vie de Poussin : pas drôle d’être malade…

  1. Françoise Leygnac

    Petite P’Ang, quand tu auras appris à Ukiah comment compter jusqu’à 27 mouches et toutes les lettres de l’alphabet, qu’elle sera capable de le refaire toute seule, tu pourras dire que tu as été son professeur.

    1. P'Ang le poussin

      Oh la la…. ça à l’air bien compliqué tout ça !!! En plus Ukiah elle/il veut bien apprendre à jouer à la balle ou à sauter sur commande, mais de la à compter les mouches ou apprendre les lettres… c’est pas gagné !!
      Je crois que je vais plutôt demander à Simla, si elle veut essayer de m’écouter 🙂

  2. Clouth Clouth

    Ah Pang il va falloir arrêter d’être tout le temps malade 🙁 Soigne-toi bien, et bon courage à tes « parents » !

    1. P'Ang le poussin

      Pffff comme si je faisais exprès …..

  3. marie-Christine

    Alors P’Ang, qu’est qui se passe? Il n’est pas question que tu arêtes de nous narrer ta vie de poussin heureux . Il faut absolument que tu te remettes vite. Des becs de st Yon

    1. P'Ang le poussin

      Salut à St Yon 🙂
      je dois avoir quelques fragilités intestinales….. et bouffer de la mie de pain à gogo ça doit pas être super bon… Maman à dit que j’allais devoir limiter tout cela encore plus….. Pffff pas drôle du tout…. Sur quoi je vais sculpter à présent ??

  4. Bernadette S.

    ça alors tu fais ta rentrée scolaire avant tout le monde !!! allez courage P’ang , prends bien tout ce que maman Gaëlle te donne, c’est pour ton bien !!! Nous attendons impatiemment la suite de ton récit !!!

    1. P'Ang le poussin

      C’est quoi Bernadette la rentrée scolaire ??
      Oui c’est sûr il faut que j’écoute bien maman et que je mange ce qu’elle me donne. J’ai de la chance d’avoir une maman comme ça, même si elle n’est pas une poule 🙂

    1. P'Ang le poussin

      Tu ne le sais pas, mais je suis la reine de la sieste…… sauf quand maman voudrait faire la sienne de sieste…. là j’ai une tendance électrique 🙂
      mais je vais apprendre !!

  5. Françoise Leygnac

    P’Ang, tu connais les lettres de l’alphabet tu sais compter jusqu’à cent : tu peux devenir professeur et enseigner tout ça à tes amis poulets.

    1. P'Ang le poussin

      Oh la la la que non, je ne sais pas encore compter jusque 100 !! ça c’est le programme du livret !! moi, pour le moment je vais jusque 27 mouches 🙂
      Mais ça viendra, il faut que les mouches reviennent !!
      C’est quoi être professeur, dit Françoise ? Tu m’expliques, parce que maman parfois elle sature avec toutes mes questions !! 🙂

Laisser un commentaire